Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 19 Oct 2019 21:37

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Règles du forum


Veuillez cliquer ici afin de consulter les règles du forum



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 433 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 29  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 18 Oct 2018 17:43 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Bonjour et merci pour ce forum,
Me voici à rejoindre la communauté des lymés....

J'ai 27 ans. Dans mon adolescence, j'avais des maux de tête réguliers (une fois par semaine), des douleurs au genoux gauche (parfois droit) et des menstruations irrégulières, mais rien de bien inquiétant. En 2012, je suis partie pour 3 mois à Madagascar, en stage pour mes études. Sur place, je fais une nuit de très forte fièvre, puis des diarrhées se déclarent et j'ai des épisodes de grosses dépressions, ce qui est très inhabituel pour moi. A mon retour, des analyses ont été faites et des parasites ont été retrouvés et traités (Lamblias). Mais mes problèmes intestinaux ne passent pas et les nouvelles analyses ne détectent rien. Au bout de quelques mois, je fais des étrangetés (une aménorrhée apparait, de l'"eczéma", les doigts qui gonflent), mais je décolle bientôt pour la Guinée pour un stage de 5 mois. A mon arrivée à la capitale, un médecin français me trouve des amibes qui n'avaient pas été trouvées en France et qui sont alors traitées. Puis je pars dans un village aux conditions de vie très précaires. Là, rien d'étonnant, mes problèmes intestinaux se ré-aggravent à plusieurs reprises et sont soignés avec les antiparasitaires que j'ai en réserve, et une fatigue modérée mais permanente s'installe. A mon retour en France, des coprocultures sont de nouveau faites - y compris dans un service spécialisé en maladies tropicales - mais rien n'est trouvé. Pourtant, quelques mois plus tard, les diarrhées deviennent très fortes et soudaines, la fatigue devient irrésistible et, rapidement, des nausées et maux de tête permanents s'installent. J'ai également des maux de dos importants, que je mets sur le compte de ma scoliose. Une toux me prend et est tellement forte qu'un point très douloureux apparait sous mes côtes. Et j'ai par moment des douleurs fortes à l'articulation d'un de mes gros orteils. Ma mémoire se met à flancher, j'ai du mal à trouver mes mots et mon cerveau tourne au ralenti. Il me devient très difficile de travailler, même à mi-temps, et conduire devient très dangereux. Une gastro et fibroscopie ne donnent aucun résultat, des maladies tropicales sont recherchées (paludisme notamment), mais rien n'est trouvé. Je suis au plus mal fin 2014.
Puis très doucement, sans que je ne l'explique, mon état de santé commence à s'améliorer légèrement. Mes règles, que je n'avais pas eues depuis 3 ans, reviennent enfin. En fait, au cours des deux années suivantes, environ tous les deux mois, je franchis un nouveau palier de retour à un état normal. Tout cela est ponctué par de grosses rechutes, mais qui sont de moins en moins fortes. Finalement, fin 2016, j'ai l'impression d'être "guérie" de ce mal inconnu, malgré toujours de légères rechutes régulières (quelques jours de "bof" une à deux fois par mois).
Malheureusement, en avril 2018, une de ces habituelles rechutes non seulement n'est pas passée, mais s'est intensifiée et de nouveaux symptômes s'y sont greffées : douleurs migrantes dans tout le corps, sensation de brulures, fourmillements sous la peau, fasciculations, insomnies... J'étais alors en Inde, jusque début Octobre. Une visite à l'hôpital me laisse bredouille, ce qui était attendu. Livrée à moi même mais bénéficiant d'une bonne connexion internet, je profite de mes temps "au lit" pour chercher sur le net des réponses à mes symptômes si bizarres et changeants (j'alterne alors des périodes de mieux et des périodes de pas bien du tout). Je découvre ainsi la notion de "syndrome de fatigue chronique", puis en creusant tombe sur la candidose, qui me mènera à la piste des métaux lourds qui eux-mêmes me mèneront... à Lyme.
Je remplis le questionnaire d'Horowitz et y ai un score très élevé : j'en suis ébahie. Je découvre alors France Lyme et demande l'aide des référents pour avoir le contact d'un médecin compétent sur la question, qui puisse m'aider à valider (ou invalider) mon auto-diagnostic. Et en attendant mon retour, sur le dernier mois, je me gave d'ail... ce qui aura très rapidement pour effet de calmer mes douleurs un peu partout mais me donne de grosses nausées.

Je suis donc rentrée d'Inde le 9 octobre dernier et ai rencontré le médecin le 12. La consultation a durée 2h, très étonnant quand on a pris l'habitude des expéditions ! Après m'avoir entendue, il m'a auscultée et a vu sur mes jambes des veines très apparentes, notamment derrière le genoux droit. J'ai toujours pensé que j'avais simplement une très mauvaise circulation sanguine, mais lui pense qu'il s'agit d'un cas d'affinement de la peau causée par une borréliose. Je ne sais pas qui de nous deux a raison :mrgreen: , mais il avait l'air sûr de lui. Si c'était le cas, ça indiquerait une borréliose de longue date, peut-être depuis l'adolescence (ce qui pourrait coller avec mes premiers symptômes). Il m'a aussi parlé d'une possible bartonellose à cause de douleurs dans les tibias, d'une possible candidose, et a indiqué une hyper-perméabilité intestinale issue de tout ce beau monde (d'où mes intolérances à certains aliments et mes ganglions souvent enflés). Il m'a prescrit toute une batterie d'examens sanguins pour y voir plus clair chez Lyme & Co, mais les résultats vont mettre un peu de temps à venir. J'ai aussi une coproculture (une de plus... !) en cours.

Comme il souhaite me traiter même en cas de sérologie Lyme négative au vue de mes symptômes, il m'a donnée une première ordonnance bien fournie... qui me fait un peu flipper car je crains de gros Herx. :hmm Voici son contenu :
- Flubendazole pendant 6 jours, une fois par mois à renouveler sur 3 mois
- Doxycycline pendant 1 mois
- Rifampicine pendant 1 mois
- Fluconazole pendant 1 mois
[pas de prescription trop précise sur le forum. J’ai donc enlevé les dosages :toubib . Merci :wink: ]
- Armoise (plante entière en gélules), 6 jours sur 7 durant 3 mois
- Huille Essentielle d'Origan (aussi en gélules), 3 semaines par mois durant 3 mois
Avec ça, j'ai des probiotiques, un "protecteur intestinal", un draineur du foie à prendre en cas de Herx et une supplémentation en vitamine D. Il m'a aussi demandé d'arrêter le sucre ajouté.
Une prise de sang est prévue à 15 jours de traitement pour contrôler le foie.

Bien que mes symptômes collent et que les présomptions soient fortes, j'ai encre du mal à me considérer comme une "vraie Lyme" et ai l'impression d'avoir sorti ce diagnostic ma poche.... d'autant plus qu'avec mes nombreux voyages à l'étranger, il serait possible que j'aie attrapé un tas d'infections latentes autres. Je crains aussi que les spécialistes, malgré toute leur compétence, aient assez inévitablement tendance à tout ramener à leur spécialité, quelle que soit leur discipline. Bon, malgré tout, ce médecin m'a donné confiance et je sais que le traitement sera un bon test en lui-même. Je prévois de le commencer ce samedi.

Merci pour votre lecture, n'hésitez pas à le laisser vos impressions sur mon parcours...
Et bonne fin de journée :mouak

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Oct 2018 00:54 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 22 Jan 2017 14:40
Messages: 1513
Localisation: Paris
Bienvenue ici Madhura :-D

Juste un petit mot de bienvenue et aussi pour te dire que ton médecin a l’air top !
C’est une ACA qu’il suspecte, c’est ça ?

Si tu sais pourquoi il ne donne pas le draineur du foie de façon systématique mais juste en cas de herx, ça m’intéresse. Peut-être pour ne pas fatiguer le foie inutilement.

Bon début de traitement samedi.
Bois bien aussi.

Natsa

_________________
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Oct 2018 21:16 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Bonjour Natsa,

Merci et désolée pour les dosages, je ne savais pas et comprends l'intervention :wink: .
Je ne sais pas ce qu'est une ACA ?

J'ai revu le médecin aujourd'hui, la première consultation ayant déjà été très longue (et il était déjà très en retard avant de me prendre), il avait oublié de me donner l'ordonnance pour le contrôle du foie à 15 jours. Aussi, ça répond à ta question, il a de lui-même rajouté de la poudre de chardon-marie en drainage continu pendant le traitement et m'a conseillé de drainer dès maintenant... donc ce n'était pas un conseil particulier de ne drainer qu'en cas de Herx, au contraire :toubib . Je prends déjà chaque matin du radis noir dans un jus de légumes, depuis une dizaine de jours, et des tisanes de romarin frais. Il m'a aussi rajouté de l'homéopathie pour aider en cas d'aggravation des douleurs ou de nausées (que j'ai déjà beaucoup).

A suivre... :hmm

Bonne soirée,
Madhura

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Oct 2018 00:29 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 22 Jan 2017 14:40
Messages: 1513
Localisation: Paris
Bonsoir Madhura

L'ACA est l'Acrodermatite Chronique Atrophiante. (Moyennement glamour comme nom).
C'est avec l'Érythème Migrant (EM souvent sur le forum ), le seul signe qui n'appartient qu'à lyme et donc signe l'infection à borrelia avec certitude.

Ceci dit autant l'érythème migrant est officiellement reconnu comme signature absolue de borreliose même en absence de test ou en absence de test positif, autant je ne crois pas que les autorités sanitaires fassent de même avec l'ACA.
Mais comme tu es prise en charge par un bon médecin, on s'en fiche :lol:

Tant mieux pour le chardon marie et compagnie :gloups

Bon courage et à bientôt
Natsa

_________________
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Oct 2018 22:46 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Bonsoir,

Oui j'imagine qu'il pensait à ça. J'avais entendu parler de l'Acrodermatite Chronique Atrophiante (mais pas mémorisé l'abréviation :mrgreen: ). Mais ma peau, même si elle semble bien fine, n'a pas l'aspect plissé qui y est apparemment généralement associé.
Par contre, en lisant un topic du forum tout à l'heure, je me suis rendue compte que ce que je prenais pour des vergetures et qui s'est étrangement étendu de plus en plus ces dernières années (jusqu'à atteindre les genoux et remonter dans le bas du dos, alors que je suis loin d'être en surpoids) pouvait être le signe d'une bartonellose... ? J'en parlerai au médecin, il avait noté l'étendue des marques mais rien exprimé dessus.

Dans tous les cas, vu mes premières réactions au traitement, ça semble confirmer la présence de bêbêtes (tête comme une montgolfière, vertiges, bouffées de chaleur, micro-spasmes, tachycardies, frissons, courbatures et élancements...). Je draine et bois beaucoup, ça reste supportable pour l'instant mais j'espère que ça ne va pas prendre des proportions trop fortes ces prochains jours.

Bonne soirée :lo ,
Madhura

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Oct 2018 00:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 22 Jan 2017 14:40
Messages: 1513
Localisation: Paris
Il y a pas mal de choses que tu peux ajouter pour detoxifier.
Sels d'Epsom, citron, charbon ... même sans rentrer dans les nombreuses plantes ....
Cherche dans le forum avec la loupe ou par l'index. Detox, herx, réactions de jarisch herxheimer ...

Si jamais ça devient trop dur tu peux diminuer les doses quelques jours, le temps que le corps arrive a traiter les déchets. Inutile de continuer à fond si ton corps est saturé de toxines.

Tiens bon :ensemble

_________________
Surtout, ne renoncez jamais à aller mieux (Flam)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Oct 2018 10:24 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1086
Slt. Pas d inquiétude pour la bartonellose, ton medecin n est peut etre pas tres expressif mais il l a bien diagnostiquée, tes antibios sont ceux qui sont adaptés à cette infection ( rifampicine plus doxy).

Elle fait herxer aussi bien comme il faut celle là. Bon courage, et continue de bien detoxifier, tu sembles sur les bons rails en tout cas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Oct 2018 12:57 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Bonjour,

Merci pour vos retours, ça fait du bien de se sentir soutenue :mouak

Natsa a écrit:
Il y a pas mal de choses que tu peux ajouter pour detoxifier.
Sels d'Epsom, citron, charbon ... même sans rentrer dans les nombreuses plantes ....
Cherche dans le forum avec la loupe ou par l'index. Detox, herx, réactions de jarisch herxheimer ...

Merci Natsa, j'ai des citrons en réserve et utilise beaucoup le romarin du jardin en tisane, j'utilise aussi l'Ergyepur (de Nutergia, je ne sais pas si je peux citer ?) prescrit par le doc qui semble fonctionner super bien. Et aussi je pratique les bains dérivatifs qui avaient été évoqués il y a de longues années sur le forum (viewtopic.php?f=41&t=853&hilit=bains+d%C3%A9rivatifs). Apparemment peu connaissent ici mais ça m'a beaucoup aidé ces derniers mois à réduire certains symptômes que je ne savais pas reliés à Lyme (comme l'insomnie), l'effet "detox" est vraiment profond et immédiat (parfois trop d'ailleurs) :bvo .

J'ai une question sur le psyllium : est-ce qu'il risque d'y avoir une interaction avec les médicaments (diminution de l'absoption), comme pour du charbon activé ? Parce qu'essayer d'en prendre à 3/4h de distance de tout n'est pas évident quand on a beaucoup de choses à prendre :roll: .

bullekideambule a écrit:
Pas d inquiétude pour la bartonellose, ton medecin n est peut etre pas tres expressif mais il l a bien diagnostiquée, tes antibios sont ceux qui sont adaptés à cette infection ( rifampicine plus doxy).

Merci pour l'indication ! Le médecin a bien évoqué une bartonellose dans son diagnostic à cause de douleurs dans les tibias (et peut-être aussi des vergetures étendues du coup, je ne sais pas), mais j'avais compris qu'il voulait commencer par traiter les borrélies et je ne savais pas que ce traitement ciblait aussi les bartonellas, c'est rassurant. J'ai lu ton fil ce dernier mois (en entier, ça m'a pris un peu de temps mais c'était très instructif :wink: ) et j'imagine effectivement que tu dois bien la connaitre... beaucoup de courage à toi :pagrave .

Bonne journée à tous.

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Oct 2018 18:26 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Bonjour,

J'ai commencé à prendre du NAC hier, en plus d'extrait de chardon-marie. Le Herx est toujours là, mais j'ai l'impression d'avoir l'esprit un peu plus "réveillé" depuis mercredi soir, même si je me sens toujours aussi épuisée. Et bonjour les insomnies qui sont revenues en force, alors que j'avais retrouvé un bon sommeil ces derniers temps :? .

Est-ce toujours aussi changeant ? Parfois j'ai l'impression de me sentir mieux mais 30min après je peux avoir une montée violente de symptômes divers, le plus souvent fatigue, trouble ébrieux, vertiges et tachycardie (ça me fait des "cycles" quasi tout au long de la journée et pas toujours aux mêmes heures).

En lisant de nombreux témoignages (du forum et d'ailleurs), je reste perplexe, car pour tout le monde il semble que Lyme se traduise par une dégradation lente ou rapide qui ne peut être freinée ou inversée que par un traitement. Comment se fait-il alors qu'en 2014, alors que je me sentais aussi mal et que j'étais visiblement atteinte au niveau neuro (j'avais alors bien plus de pertes de mémoire et de difficultés à trouver mes mots qu’aujourd’hui), mon état se soit spontanément amélioré jusqu'à une quasi disparition de tous les symptômes ??? Est-il possible d'avoir un système immunitaire super-héros, qui a pu reprendre le dessus alors que j'étais déjà très affaiblie ? Et qui a quand même fini par être débordé avec le temps... :pfff
Connaissez-vous d'autres personnes à qui c'est arrivé ?

Bonne journée,
Madhura

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Oct 2018 19:08 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Bonjour !

J'ai reçu une partie de mes résultats d'analyse. Bon, il y en a tellement que je ne vais rapporter ici que les points particuliers (du moins ceux que j'ai réussi à comprendre :lol: ) :
* J'ai un taux d'acide urique un peu trop élevé dans le sang, le Débit de Filtration Glomérulaire estimé indique des reins "légèrement diminués" (vraiment juste en dessous de la norme), mais la clairance de créatinine est elle complètement dans les normes.
* Les CD3-CD56+ sont à 200/mm3 et les CD3-CD57+ sont à 63/mm3 (Numération lymphocytaire NK de 1 250/mm3) -> c'est apparemment légèrement en dessous de la normale ?
* Le CRP est très bas (0,4) et la VS normale -> j'ai lu que plusieurs Lymés avaient une CRP basse, donc ça n'exclut rien j'imagine.
* Le profil protéique montre un taux important d'IgM (concentration de 1,92 g/L contre une norme maximale de 1,53 g/L), mais tout le reste est à peu près dans la moyenne (y compris IgG et certains marqueurs d'inflammation) -> me semble très étrange car ça fait déjà 6 mois que je suis en rechute et n'ai pas remarqué de moins bien juste avant la prise de sang, au contraire (je me gavais d'ail....).
* IgG positifs pour la toxoplasmose, mais quasi pas d'IgM
* EBV positif en IgG et IgM -> le labo conclue un "profil atypique", avec possibilité que le virus soit réactivé ou qu'il s'agisse d'une réaction non spécifique/d'une stimulation polyclonale. Il parait que Lyme réactive souvent ce virus ?
* ELISA négatif
* Le Western Blot (Mikrogen) est négatif pour les IgG (je n'ai pas encore les résultats du test pour les IgM). Il donne les valeurs suivantes : p41 = 0,8 ; OspC garinii = 0,7 ; OspC spielmanii = 2,2. Tout le reste est à 0.
Il me manque encore les résultats pour plusieurs autres co-infections possibles.

Je ne sais pas si cette première vague d'analyse peut vous évoquer quelque chose ?

J'ai lu que les WB Mikrogen faisaient partis des plus fiables, bon... mais je ne l'invente pourtant pas mon Herx (du moins j'espère :bul ) ? Ou alors ça peut venir d'une autre bactérie que celle de Lyme ?
La B. spielmanii pour laquelle j'ai eu le plus de "points" engendre apparemment surtout des problèmes articulaires et ça n'est pas mon symptôme principal, même s'il est là par intermittence.

Je ne verrai mon médecin Lyme que dans une 20aine de jours, je dois apprendre la patience.... :zen

J'ai vu ce week-end beaucoup d'amis que je n'avais pas vu depuis un moment (puisque j'étais en Inde durant presque un an), et en leur parlant de Lyme, j'ai été éberluée du nombre de personnes qui ont, ont eu, ou connaissent quelqu'un qui l'a (eue). Peut-être bien une personne sur deux :shock: . Ca m'a donné envie d'hurler. Heureusement que les choses semblent en train de changer petit à petit sur la reconnaissance de la maladie...

Je n'aurai peut-être pas de réponse, mais ça me fait du bien d'écrire ici.
Bon courage à tous,
:mouak

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Nov 2018 15:40 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1086
Salut !

Bon, comme d hab, je ne suis pas medecin dc ce qui suit n est qu une interpretation personnelle :wink:

L acide urique, je n en sais trop rien, mais vu que le ttmt a débuté, peut etre est ce en rapport avec les dechets produits... à demander au doc, ca serait interessant de connaitre la reponse.

La crp, la mienne a tjrs été <1. J ai juste ma VS qui est montee à 7 pour une norme allant jusqu à 6 la première heure, c est la premiere fois en 2 ans. Le doc 93 l avait par contre entouree plusieurs fois alors qu elle etait à 5, pour lui il y avait bien inflammation. Mais oui, avec les infections froides, l inflammation apparait rarement de facon classique ds les bilans sanguins.

Les cd57 à 63, norme basse. Ca va en faveur d une chronicité de la maladie, le sujet est un peu controversé mais globalement l idee est que seule lyme fait baisser cette categorie de nk. De tte facon, ca bient renforcer l idee qu il y a un cocktail infectieux avec une perturbation de l immunité, meme si ce n est pas la grosse cata.

La toxoplasmose, ton doc te donnera peut etre un antiparasitaire, car elle est presente, peut etre toujours endormie.

L ebv, je pense, est clairement réactivé. Igg plus igm... pareil, le doc 93 explique que les virus, lorsque les igg sont de bcp superieurs à la norme haute ( je ne sais pkus si c est 5x ou 10x) doivent etre considérés comme actifs. Et les igm de tte facon, sont sans appel.

Le WB est negatif neanmoins des bandes ont reagi, garinii ( atteintes principalement neuro) et spielmanii, je pense que le doc sera confirmé ds son diagnostic qd il lira ces résultats.

Dc avec tout ca, je ne pense pas que ton herx soit imaginaire :-D

En effet, bcp de gens connaissent qqn avec lyme, mais souvent de loin, de là à avoir pris conscience de ce qu un vrai bon gros lyme peut faire...

Bon courage pour le ttmt. La rifampicine ne te secoue pas trop ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Nov 2018 16:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 3234
Localisation: 93
Madhura,
Lyme affole le système immunitaire donc IgG, IgM etc ne sont pas toujours faciles à interprêter. De plus comme tu as des bandes qui ont réagi sur WB ça veut dire que tu as été en contact avec ces bactéries.

Pour ce qui est du débit de filtration et de l'urée dans le sang je ne m'inquièterais pas si c'est très légèrement en dehors des normes, il faut surveiller c'est tout. Tu étais bien dans la norme auparavant ?

Je suis en limite d'insuffisance rénale depuis des dizaines d'années et ça n'empire pas, on ne m'a pas détecté (pas encore ...) de maladie du rein: j'ai apparemment juste un rein bien plus lent que la moyenne.

Les réactivations de virus sont en effet fréquentes: VZV, HHV6, etc ...

Bon dimanche,
Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Nov 2018 20:06 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Hello,

Merci pour vos interprétations et retours d'expériences.
Intéressant, pour les IgG élevés... ceux de la toxoplasmose le sont effectivement (plus de 7x la norme).
Flam, oui, j'imagine que tout ça est difficile à interpréter... un vrai bazar, cette maladie.

Cette prise de sang a été faite juste avant le début du traitement, donc ces résultats correspondent à l'avant antibios. J'ai fait une prise de sang de contrôle vendredi et les résultats pour les reins y sont impeccables, donc à priori pas de problème de ce côté là :-D (merci Flam pour ton partage). Et les transaminases et Gamma GT sont à la limite supérieure (ont augmenté depuis le début du ttt), mais toujours dans la norme.

La coproculture n'a rien trouvé, par contre j'ai les IgA sécrétoires au double de la norme supérieure... ce qui montrerait bien une anomalie dans les intestins... (mais bon, ça, je n'avais pas besoin d'analyses pour le savoir haha)

J'ai eu un mieux mercredi et jeudi. J'ai même fait 45min de yoga quasi sans douleurs/fatigue (c'est dire !) et commencé à retravailler depuis chez moi (je suis auto-entrepreneure.... et pense fermer mon activité après ce dernier gros contrat, mais il faut quand même que je l'assume ! Pas trop le choix, financièrement :| . Heureusement que ce sont des clients habitués avertis de la situation et très compréhensifs, ils m'ont dit de prendre mon temps). Mais vendredi aprèm ça n'allait plus, et depuis je passe quasi tout mon temps couchée ou avachie dans le canap. Et les douleurs m'embêtent bien aujourd'hui. Le moral commence à en prendre un coup (j'ai failli fondre en larmes plusieurs fois, mais je sais que c'est aussi un des symptômes...). Je draine (burbur-pinella, jus de citron/radis noir, chardon-marie etc) et pense bien à la possibilité d'appeler le doc si ça s'aggrave.

Je ne sais pas quelle est exactement l'action de la Rifampicine dans le tout puisque je prends plein de choses, et j'ai plusieurs pics de herx successifs (un suite à la prise de l'Artemisia, puis un 1h après la prise des antibios et HE origan, puis un autre environ 6/8h après cette prise...).

Bonne soirée,
Madhura

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Nov 2018 20:51 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 1086
Je te demandais pour la rifampicine, car ds mon cas, elle m a faite passer par des etats mentaux vraiment hards. Mais tu as lu mon topic, donc je ne vais pas tout réécrire.

Bon, les reactions sont difficiles mais elles sont là, je vois que pour la detox t es au top, et ton ttmt tape sur toutes les bacteries en même tps, dc on va se dire que c est positif !

Je ne sais pas si tu as essayé de transpirer pour detoxifier plus, avec un bain chaud ( les sels d epsom peuvent aider si on les supporte), un sauna ( mais il faut s équiper ), ou simplement habillée bien chaud sous une couette avec une bouillotte.
La bouillotte peut d ailleurs etre un bon allié antidouleur !

Pour les reins, les miens sont au top sous antibios et moins bien sans ttmt. Le foie pareil, là c est la misère mais un autre medoc est peut etre incriminé.
J ai eu aussi les IGA trop elevés au debut, jamais recontrolés...mais deux grosses poches bacteriennes ds le grêle laissées sans plus d investigations aussi....

Bon courage, c est pas facile les journees canap, apres pour le boulot, la santé n a pas de prix. Et je pense que qd on sort de ce parcours lyme, on doit etre capable de deplacer des montagnes, tu pourras rebondir plus tard, l important est de prendre soin de toi maintenant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Nov 2018 15:23 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Oct 2018 22:17
Messages: 573
Localisation: Oise
Je suis assez surprise mais jusqu'à vendredi dernier, je n'ai pas senti d'exacerbation de symptômes mentaux (j'en ai eu par période, avant le traitement). Par contre, ces derniers jours, je pleure et je sens mon ventre bien contracté / nerveux. Ca fait pas mal d'années que je médite quotidiennement et que je fais un travail sur mes émotions, je pense que ça m'a beaucoup aidé à ne pas leur donner trop d'emprise. Ca reste quand même pas facile, surtout quand l'entourage ne comprend pas... mais je ne me plains pas, je sais que beaucoup ont souffert bien plus que moi sur ce volet là.

J'aurais bien tenté le bain aux sels d'epsom mais je n'ai pas de baignoire, donc... et la douche bien chaude (mais pas trop) d'hier m'a laissée encore plus mal (sensation de jambes et pieds gonflés et douloureux). Et la bouillotte... oui j'en ai une, mais il m'en faudrait un paquet pour pouvoir couvrir tout le corps :lol: . Je vais peut-être tenter la version sous une pile de couvertures, peut-être qu'effectivement ça peut aider car les autres voies semblent saturées...

Avec tous les antibios/plantes que tu as pris, ça a du faire du décapage dans tes intestins non ? Si je me souviens bien, tu as eu des soucis de diarrhée sévère dernièrement ? Est-ce que ça c'est arrangé ?
Mon médecin avait l'air de dire que chez moi, les intestins étaient un "camp de base" des infections (c'est là que les premiers symptômes sont apparus il y a des années et ils sont depuis restés hyper sensibles) et qu'il était vraiment important que rétablir leur bon fonctionnement (car tant que les intestins sont perméables, ils laissent passer plein de choses, le SI est sur-stimulé et ne peut pas bien fonctionner). Il est aussi connu que les intestins sont le principal siège de notre immunité... J'ai vu que tu galérais à trouver une bonne prise en charge, je me garderais bien de te donner des conseils (en plus je suis loin de m'y connaître assez), mais c'est peut-être un des facteurs de guérison à ne pas négliger ?

Et oui, il faut beaucoup de patience et de bienveillance, dans ces situations... :)

_________________
Fil


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 433 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 29  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MSN [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. 5 Cami del Canigonenc 66740 VILLELONGUE DEL MONTS, FRANCE
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.