Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 12 Déc 2018 11:31

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas modifier de messages ou poster de réponse.  [ 74 messages ]  Aller vers la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 05 Mars 2008 16:24 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Lulu a écrit:
C'est vraiment gentil à toi de rester debout jusqu'à 2h du mat' pour m'écrire plusieurs pages de découpage de cheveux en quatre, syllogismes, et détournements savants de ce que j'ai écrit précédemment :mrgreen:
Mes compliments, tu manipules (je pèse le mot!) vraiment très bien la dialectique.


C'est sûr, c'est plus facile d'évacuer la question avec 3 lignes de sarcasmes et en faisant passer celui qui la pose pour un cinglé, que d'essayer de défendre ce qui n'est pas défendable...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 16:44 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Lulu a écrit:
Si je peux me permettre... sois prudente avec cette proposition d'ouverture de blog. Tant que tu es ici sur le forum, tu es en territoire neutre (nous sommes hébergés en Suisse, merci Dave!),


Ne mélange pas tout. Cette question d'être en Suisse, c'est celle que Dave peut se poser. Il ne faut pas la négliger, mais elle ne concerne nous concerne pas directement. Pour nous, simples contributeurs qui habitons en France, nous ne sommes pas plus protégés parce que le forum auquel nous contribuons est hébergé en Suisse. Si par extraordinaire nous devions avoir des ennuis judiciaires, nous pourrions le plus probablement les avoir en France, devant une juridiction française, et ce où que soit hébergé le forum.

Lulu a écrit:
et nous nous tempérons mutuellement, ce qui réduit les risques.


Tu mets de côté le fait que Léa est une personne intelligente et que sa communication web n'est pas le simple produit de son émotivité. Tu oublies aussi qu'il est possible de modifier ses articles après coup.

Cela dit, je ne néglige pas ton concept de "tempérament mutuel", et je pense que l'entraide en la matière est tout aussi applicable à un blog. Je pense même que Léa pourra compter sur toi pour lui signaler les propos qui pourraient éventullement poser problème.

Lulu a écrit:
Le jour où tu es seule responsable d'un blog français, tu retombes sous le joug des lois françaises, et tu seras seule à les assumer et à répondre de ce que tu as écrit, avec le harcèlement possible des visiteurs qui commentent.


Erreur, le site est soumis à la loi française du moment qu'il est accessible depuis la France. Et pour ce qui est des pressions, elles n'ont pas de frontières...


Lulu a écrit:
Toi qui as dû fermer tes mp parce que c'était la surchauffe, le blog risque d'être vraiment insupportable, sans compter ce que ça peut te rapporter comme ennuis personnels (en cas de plainte, tu ne resteras pas anonyme très longtemps).


Il est évident qu'un blog implique un degré d'exposition un peu supérieur à celui d'un forum. Pour autant, la loi n'oblige pas à décliner son identité lorsqu'on tient un blog. Cet anonymat ne peut être levé que dans des cas très particuliers (enquête pénale...), seulement pour les besoins de la procédure, et en aucun cas cette identité n'a vocation à être publiée.

Lulu a écrit:
J'ai un blog en France depuis un an, si tu veux on en discute.


Tu as eu des problèmes? Tu veux nous en parler :D


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 17:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Xave a écrit:
Le forum effectivement est plutôt neutre, je n'ai jamais été censuré.


Peut-être que ton "plutôt" correspond au fait que d'autres que toi l'ont été, censurés. Enfin quoi, ce que je veux dire c'est que lorsqu'on reste dans le consensuel, on n'est pas un bon censuromètre. Cela dit, c'est pas une raison de faire dans la provoc gratuite...

En dehors des règles normales de la netiquette, il y a aussi une censure connue de tous et pour l'instant acceptée dans les faits: l'interdiction de citer des noms de médecins...

Xave a écrit:
Par contre, parfois, il y a des intérêts divergents suivant que l'on soit reconnu et/ou traité.
J' en ai déjà parlé.

Ces intérêts, vraisemblablement créeront une scission.


Je te suis dans ton analyse sur la divergence d'intérêts entre les reconnus et les non reconnus. Pour autant, une éventuelle scission ne devrait pas dépendre que de ça. Lorsque des gens s'associent pour défendre des intérêts commnuns, ils le font nécessairement sur des points limités, et par exemple, les malades ont tous le même intérêt à être soignés, qu'ils soient reconnus ou non reconnus. La scission dépendra donc surtout du fait que l'un des groupe veuille se débarasser de l'autre parce qu'il est politiquement encombrant. C'est un comportement de type bolchévico-nazi, certes, mais que proposes-tu aux gens de bonne volonté?

Xave a écrit:
Certains pensent que la lutte doit passer par la cool attitude. Je ne suis pas de ceux là.


Enfin, on peut rester cool dans la tête tout en étant vigoureux dans l'action... tu voulais sûrement dire que parfois, il faut accepter de sortir du "consensus mou". ié suis bien d'accord.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 17:46 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Lulu a écrit:
Ce que tu décris, c'est exactement le forum francophone, non?


Pas tout à fait. Ce forum est un forum généraliste. Ce n’est pas un outil collaboratif militant, ni un outil de propagande militante. Il y a donc bien de la place pour d’autres outils. Il faut plus qu’un forum, quelque soit sa qualité, pour créer un effet « réseau ».

Lulu a écrit:
Raison de plus pour que Léa (ou n'importe qui) n'aille pas s'exposer seul(e) face à tout un système, ce qui serait un moyen très efficace d'engendrer un retour de bâton maousse sur l'inconscient qui ferait ça.


Tu démontres bien que :
1) il ne faut pas laisser Léa s’exposer seule, mais y aller tous
2) il faut s’aider les uns les autres à résister aux pressions

Pour ma part, je suis disposé à faire du conseil en stratégie et du suivi juridique bénévole pour ceux qui décident de se lancer et/ou qui ont à subir le fameux « retour de bâton ». Les intéressés peuvent m’écrire en mp

Lulu a écrit:
Xave a écrit:
Certains pensent que la lutte doit passer par la cool attitude. Je ne suis pas de ceux là.
Lorsque vous vous battrez, je serais avec vous.

Tu n'es pas déjà avec nous? :wink:


Il y a différents niveaux d’engagement. Participer à un forum web public est un niveau d’engagement assez faible. Cela laisse une grosse marge de manœuvre à Xave et à tous les autres de décider de quelle façons ils peuvent s’engager.

Lulu a écrit:
Je crois que les associations sont là pour éviter que les individus s'exposent individuellement,


Tu dis ça parce que tu te situes dans cet état d’esprit où les associations sont des institutions qui ont pour vocation à remplacer les individus. En réalité, les associations sont surtout des gens qui… s’associent, dans un but déterminé. Le but est collectif, mais l’action ne peut pas être autre qu’individuelle.


Lulu a écrit:
et je suis un peu surprise qu'en ta qualité de membre fondateur de l'association qu'elle est bien, tu encourages les initiatives individuelles risquées.


Remarque en passant : on n’est pas supposé représenter une association lorsqu’on en est simple membre, fût-ce fondateur.

La contradiction que tu crois avoir relevée n’en est pas une. Il n’est de loin pas incohérent d’avoir d’un côté des actions qui sont menées dans le cadre institutionnel d’une association, et d’un autre, des actions satellites autonomes sur lesquelles l’association a une position plus ou moins distanciée. C’est un mode de communication qui est de plus en plus utilisé en marketing et qui est particulièrement bien adapté au fonctionnement du web.

Lulu a écrit:
Si c'était sans risques d'exposer sa vie publiquement, nous ne serions pas tous sous pseudo sur ce forum, toi, moi, les deux présidents d'associations, et la plupart des autres.


Cela suppose d’abord que les craintes de celui qui n’ose pas s’exposer sont avérées, ce qui n’est pas toujours le cas. Il s’agit le plus souvent d’un principe de précaution que l’on applique lorsqu’on ne sait pas à quoi on s’expose en agissant de telle façon. Après avoir bien analysé ce que ça peut faire de fournir son identité ou de déballer sa vie au public, on décide de le faire ou de ne pas le faire.

Tu oublies aussi l’usage qui consiste à s’identifier sous un pseudo, sans volonté particulière de se cacher.

Il faut se demander aussi d’où viennent le danger :
- vient-il des groupes d’influence que nous bousculons par nos interventions ?
- vient-il de tous ceux qui auront à juger de nous dans le cadre de notre vie future ? (employeur actuel ou futur, clients si on est à son compte, etc.)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 18:08 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Déc 2006 16:24
Messages: 351
Tony,

En lisant tes messages ci-dessus, et en voyant le mal que tu te donnes pour expliciter ce que Xave a écrit, tu piques ma curiosité... vous êtes frères? ou un autre lien? :ensemble


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 18:47 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Lulu a écrit:
En lisant tes messages ci-dessus, et en voyant le mal que tu te donnes pour expliciter ce que Xave a écrit, tu piques ma curiosité... vous êtes frères? ou un autre lien? :ensemble


Je ne cherchais pas à expliciter la pensée de Xave, qu'il est le seul à connaître. J'essaie seulement de mettre en avant des considérations que tu sembles ignorer à travers tes idées et prises de position, alors qu'elles sont utiles au débat.

Pour l'instant, Xave et moi avons simplement en commun d'être français, informaticiens, lymés et membres de ce forum. J'ignore si ces similitudes de parcours ont pour conséquence une certaine consanguinité culturelle. Mais il ne me paraît pas malsain que nos idées convergent. Ca veut dire que nous partons des mêmes principes et que nous faisons les mêmes constats. En même temps, ça peut vouloir dire que nous faisons les mêmes erreurs, mais là, je compte sur toi pour nous apporter tes lumières.

Tes interventions sur forum lyme se limitent largement à des boutades et des sarcasmes. C'est certes rigolo, mais ça ne permet pas de résoudres les questions compliquées mais importantes qui se posent à nous.

Par occasion, ça nous fait même reculer, parce que tu profites de temps en temps de tes boutades pour introduire par la bande des idées contestables, comme par exemple cette conception fantasmatique du risque juridique, qui sous couvert de bon sens, biaise l'affaire dans le sens de l'inaction. Tu n'es de loin pas la seule à le faire, et c'est d'autant plus difficle à contrer. La seule solution que j'ai trouvée dans ce cas, c'est de démonter les arguments uns à uns. Est-ce que j'aurais du me contenter d'un "lulu tu pue"? :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 19:36 
Hors-ligne
nouveau membre
nouveau membre

Enregistré le: 09 Oct 2007 14:59
Messages: 5
Bonjour à tous,

Je ne pense pas que le fait de philosopher n interresse grand monde!!
On s y perd et on y comprends plus rien!!


Modifié en dernier par LEO le 30 Mai 2008 13:51, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 21:12 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Salut Léo,

LEO a écrit:
Je ne pense pas que le fait de philosopher n interresse grand monde!!


Je suis d'accord avec toi sur ce point, mais avec deux tempéraments :

1) Je crois que les gens ont tort de ne pas s'y intéresser, dans la mesure où ça pourrait les aider à résoudre leurs problèmes concrets. La philosophie, à l'origine, c'est du concret. Ce n'est que par un concours de circonstances qu'au fil du temps le label "philosophie" a été accaparé par des universitaires minables et souvent à côté de la plaque...

2) Il n’est pas anormal que l’on puisse aborder sur un forum public des sujets qui n’intéressent pas tout le monde avec la même intensité. C’est la raison pour laquelle il y a plusieurs forums, et à l’intérieurs de ces forums, plusieurs discussions. Ce serait même curieux que nous ayons tous une vision unitaire de la manière d’aborder les problèmes. Chacun a sont vécu, ses aspirations et ses compétences, différentes de celui des autres forumeurs. Il est normal que ça se répercute sur la nature des interventions.

LEO a écrit:
On s y perd et on y comprends plus rien!!


Le problème que tu évoques n’est pas spécifique à ce qu’on peut qualifier de « philosophades ». Quand je suis arrivé sur ce forum pour la première fois, je ne comprenais pas grand-chose non plus aux conversations que j’y trouvais. J’ai mis plusieurs semaines avant d’oser m’inscrire et participer. Pour autant, il ne me serait pas venu à l’esprit d’en vouloir aux auteurs des messages que je ne comprenais pas. J’étais conscient que la complexité du thème faisait qu’il était normal de ne pas tout comprendre du premier coup et qu’une certaine réflexion s’imposait.

LEO a écrit:
La plupart des membres de ce forum sont malades, ont beaucoup de problèmes médicaux et sociaux et recherchent des solutions d' une part pour diagnostiquer et d autre part pour traiter efficacement.


Dans le même genre, on peut avoir une pensée pour tous ceux qui sont malades au point de ne pas pouvoir venir sur le forum, ou qui ne peuvent pas pour une quelconque autre raison (illettrés, non internetisés…).

Malheureusement, je crois que l’aspect « trucs et astuces » que tu évoques n’est de loin pas suffisant pour s’en sortir. Ca marche pour la plupart des maladies, et pour quelques malades atteints de borréliose, mais la maladie de Lyme pose aussi des problèmes particuliers comme jamais dans l’Histoire médicale.

On peut certes apporter un soutien immédiat aux malades, et c’est l’objet du forum « nouveaux venus », mais pour le reste, il n’y a pas de consensus sur la manière d’aborder le problème (je parle du consensus entre nous, forumeurs, sur le problème social, je ne parle pas du consensus médical sur la borréliose...).

Ma conviction, renforcée par les expériences de plusieurs forumeurs, est qu’il faut voir le problème à l’échelle de la vie entière, et donc investir pour sa santé à cette échelle-là. Cela suppose d’aborder les choses autrement que « la tête dans le guidon ». Beaucoup de personnes ne prennent pas de recul, non parce qu’ils n’en sont pas capables, mais parce qu’on ne les y encourage pas assez !

LEO a écrit:
Et c est par l 'expérience et les témoignages de tous que nous pourrons peut etre nous en sortir.


Les témoignages persos sont à la mode, dans tous les médias, mais ça pose problème. Ok, untel raconte sa vie, je raconte la mienne. Mais ensuite, il faut être capable de généraliser, de savoir ce qui, dans l’expérience de untel peut éventuellement s’appliquer aussi à moi ou inversement. C’est pas trivial. En raisonnant simplement par analogie, les chances se planter sont proches de 100%. Et la manière de « généraliser sans se planter » a un nom, ça s’appelle l’épistémologie, et c’est encore de la philo !

LEO a écrit:
Alors restons simples et efficaces pour s entraider et éviter que certains membres ne trouvent plus leur place ici.


Je suis conscient que l’aspect « entraide directe » est essentiel, mais il y en a d’autres. Par exemple, des associations sont nées grâce à ce forum. J’ai fait un appel à commentaires pour un side project de « forum de discussion / de notation / d’évaluation des professions réglementées (médecins et autres…) ». Je n’aurais jamais eu l’idée de ce projet si je n’avais pas été malade... tout ça pour dire qu’un forum ça permet de créer des connexions auxquelles personne n’aurait pensé au premier abord.

Il est curieux de se voir demander de se taire au motif que des membres pourraient ne plus trouver leur place… je pourrais moi-même ne plus « trouver ma place » si je n’avais pas la possibilité d’aborder les questions qui me paraissent importantes et sur lesquels je m’estime capable d’apporter une contribution.

Je crois qu’il n’y a pas d’autre manière intelligente de réguler les divergences de préoccupations que de laisser chacun s’exprimer sur les sujets qui l’intéresse, sans essayer d’éliminer ou de dévaloriser ce qu’on ne comprend pas au premier abord. Au final, il revient de toutes façons au lecteur de sélectionner ses lectures.

LEO a écrit:
Ceci n' est que mon opinion, elle tient en quelques lignes et n engage que moi.


J’ai essayé de faire de même pour ce qui est de ma réponse. :D

A+

Tony


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 21:19 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 14 Déc 2006 16:24
Messages: 351
Tony a écrit:
Est-ce que j'aurais du me contenter d'un "lulu tu pue"? :lol:

Eh bien merci Tony de nous montrer ton vrai visage... au moins tout le monde sait à quoi s'en tenir à présent.

Tout ce que je peux constater c'est que page précédente, tu m'assènes une tirade, je refuse de répondre, Xave en remet une couche, je réponds à Xave, et tu reviens pour expliciter ce que Xave a écrit. Or vous habitez chacun à un coin du pays, donc j'en déduis que vous avez peut-être des liens fraternels, qui expliqueraient ce fonctionnement en tandem...
Non? C'était juste une hypothèse, faut pas te mettre dans tous tes états.

Tony a écrit:
Tes interventions sur forum lyme se limitent largement à des boutades et des sarcasmes. C'est certes rigolo, mais ça ne permet pas de résoudres les questions compliquées mais importantes qui se posent à nous.

Je ne crois pas que ce que j'ai écrit ci-dessus relève de la boutade ou du sarcasme. C'est au contraire extrêmement sérieux. Je ne crois pas non plus que les vidéos que je traduis actuellement avec Dave et Christine relèvent de la boutade ou du sarcasme. Je pense au contraire que ces vidéos américaines sur la maladie de Lyme nous aideront beaucoup à faire comprendre ce qui nous arrive, elles ont été conçues dans ce but. Incidemment je me demande s'il t'arrive de lire les sujets que tu n'as pas initiés!

Tony a écrit:
Par occasion, ça nous fait même reculer, parce que tu profites de temps en temps de tes boutades pour introduire par la bande des idées contestables, comme par exemple cette conception fantasmatique du risque juridique, qui sous couvert de bon sens, biaise l'affaire dans le sens de l'inaction. Tu n'es de loin pas la seule à le faire, et c'est d'autant plus difficle à contrer.

Merci de m'informer qu'il y a d'autres personnes douées de bon sens et d'éthique qui se posent des questions sur cette incitation à pousser des personnes malades à dénoncer nominalement des médecins sur internet... alors qu'il existe des voies de recours légales qui sont là pour examiner la recevabilité des demandes, sans risque pour la personne malade.

Pour ces personnes et pour les autres, voici le lien vers le site du Conseil national de l'ordre des médecins français, rubrique code de déontologie http://www.conseil-national.medecin.fr/ ... EOINTEGRAL
Il y a une carte avec les coordonnées des conseils départementaux, où vous pouvez avoir des renseignements anonymes par téléphone, relatifs aux procédures, si vous le souhaitez.

Et pour le risque juridique de propos mettant en cause une personne nominalement sur internet, quoique n'étant pas juriste, voici un aperçu de la jurisprudence sur la liberté d'expression sur internet
http://www.lexinter.net/JPTXT/internet_ ... ession.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 21:33 
tony a écrit:
Malheureusement, je crois que l’aspect « trucs et astuces » que tu évoques n’est de loin pas suffisant pour s’en sortir. Ca marche pour la plupart des maladies, et pour quelques malades atteints de borréliose, mais la maladie de Lyme pose aussi des problèmes particuliers comme jamais dans l’Histoire médicale.

comme si lyme en avait la palme d'or ! il faudrait que tu te renseignes sur de multiples autres maladies.
même si cette reflexion est reprise du dr meer...
tony a écrit:
Ma conviction, renforcée par les expériences de plusieurs forumeurs, est qu’il faut voir le problème à l’échelle de la vie entière, et donc investir pour sa santé à cette échelle-là. Cela suppose d’aborder les choses autrement que « la tête dans le guidon ». Beaucoup de personnes ne prennent pas de recul, non parce qu’ils n’en sont pas capables, mais parce qu’on ne les y encourage pas assez !

souvent quand on approfondie le sujet autrement que ta propre analyse ! automatiquement, tu expliques qu'il n'y a qu'une vérité celle que tu as acquis avec ton expérience en tout genre...

Léo , tout à fait d'accord avec toi . même si parfois :oops: , j'ai aussi jouer à l'analyse du chat et de la souris façon philosophique : qui me cherche me trouve! qui dit le dernier mot à raison jusqu'à se perdre dans un méandre sans queue ni tête....
:ensemble


Haut
  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 22:14 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
Lulu a écrit:
Tony a écrit:
Est-ce que j'aurais du me contenter d'un "lulu tu pue"? :lol:

Eh bien merci Tony de nous montrer ton vrai visage... au moins tout le monde sait à quoi s'en tenir à présent.


Héhé :yeah

Lulu a écrit:
Tout ce que je peux constater c'est que page précédente, tu m'assènes une tirade, je refuse de répondre, Xave en remet une couche, je réponds à Xave, et tu reviens pour expliciter ce que Xave a écrit. Or vous habitez chacun à un coin du pays, donc j'en déduis que vous avez peut-être des liens fraternels, qui expliqueraient ce fonctionnement en tandem...
Non? C'était juste une hypothèse, faut pas te mettre dans tous tes états.


Je ne t'en veux pas de faire des spéculations sur mes liens ave Xave, encore que, à ta place, je n'aurais probablement pas osé l'évoquer. Je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais je ne me suis pas énervé. A la limite, je pourrais dire que j'étais déçu. J'écris rarement pour me défouler, je préfère frapper ma copine :mrgreen:
Quand je m'exprime, c'est généralement pour dire des choses qui ont un sens. Le plus simple serait de s'en tenir à cet aspect des choses, quand on cherche à interpréter mes écrits...

Lulu a écrit:
Tony a écrit:
Tes interventions sur forum lyme se limitent largement à des boutades et des sarcasmes. C'est certes rigolo, mais ça ne permet pas de résoudres les questions compliquées mais importantes qui se posent à nous.

Je ne crois pas que ce que j'ai écrit ci-dessus relève de la boutade ou du sarcasme. C'est au contraire extrêmement sérieux. Je ne crois pas non plus que les vidéos que je traduis actuellement avec Dave et Christine relèvent de la boutade ou du sarcasme. Je pense au contraire que ces vidéos américaines sur la maladie de Lyme nous aideront beaucoup à faire comprendre ce qui nous arrive, elles ont été conçues dans ce but. Incidemment je me demande s'il t'arrive de lire les sujets que tu n'as pas initiés!


Alors là, tu mérites mon admiration et mes excuses pour mes propos, qui ont dépassés ma pensée. (Mais pour les sarcasmes, je maintiens :D)
Je viens de remarquer que le forum était en train de se muer en groupe de travail collaboratif, et je trouve ça vraiment super. J'ai la "tête sous l'eau" en ce moment, et ma lecture du forum n'était pas assez attentive pour remarquer d'un sous-forum de travail s'était créé.
Ces vidéos, que j’avais vues il y a quelques mois, sont effectivement d’un grand intérêt.

Lulu a écrit:
Merci de m'informer qu'il y a d'autres personnes douées de bon sens et d'éthique qui se posent des questions sur cette incitation à pousser des personnes malades à dénoncer nominalement des médecins sur internet... alors qu'il existe des voies de recours légales qui sont là pour examiner la recevabilité des demandes, sans risque pour la personne malade.


Voilà une question de fond par rapport au sujet initial ! Je vais essayer de te répondre.

« Il existe des voies de recours »
Tu évoques à propos des médecins le même argument que celui invoqué par les syndicats d’enseignants à propos de http://www.note2be.com. Il y a plusieurs choses à en dire :

* Elle résulte de l’idéologie (soviétoïde) selon laquelle toute pratique sociale doit être soit institutionnalisée soit éliminée, en l’occurrence, si la loi a prévu un mécanisme de régulation (le Conseil de l’ordre des médecins), c’est de dire que, du coup, il ne peut pas en exister un autre. Dans le même genre, on pourrait interdire les cadenas sous prétexte qu’il y a une police et une justice pour réprimer les vols… Ma réponse à ça, c’est que la liberté doit permettre d’user d’autres moyens pour atteindre certains objectifs que ceux prévus qui on été institutionnalisés.

* Les recours dont tu parles sont des mécanismes mis en place à l’intérieur de la corporation elle-même, alors que le constat est précisément les insuffisances de ces mécanismes. A un moment donné, ça permet de cristalliser les responsabilités, autrement dit, de savoir comment prend position le Conseil de l’ordre sur tel ou tel sujet, mais si le malade se heure à un refus parce que la corporation cautionne le comportement, le malade n’est pas plus avance, au contraire : il passe pour un idiot à contester ce qui est officiellement considéré comme normal. De façon générale, il est dangereux d’avoir un organe officiel et unique qui édicte ce qui est conforme ou contraire à l’éthique.

* La juridiction professionnelle a comme mission de faire appliquer le code de déontologie, mais un forum a un objet plus large, et surtout, différent. Il s’agit de permettre au consommateur de choisir quel professionnel. Ce n’est pas du tout la même chose. On peut avoir des choses objectives à dire à propos d’un médecin, sans qu’il s’agisse à proprement parler d’une faute déontologique.

« dénoncer les médecins »
Tu parles de « dénonciation », qui a dans l’imaginaire collectif français une connotation très péjorative, suite à des traumatismes historiques (affaire Dreyfus, Occupation…)
Pour autant, on parle de « dénonciation » dans le contexte précis d’une infraction à reprocher à quelqu’un, alors que, comme je l’indiquais, l’objet d’un tel forum serait nécessairement plus large.

Lulu a écrit:
Pour ces personnes et pour les autres, voici le lien vers le site du Conseil national de l'ordre des médecins français, rubrique code de déontologie http://www.conseil-national.medecin.fr/ ... EOINTEGRAL
Il y a une carte avec les coordonnées des conseils départementaux, où vous pouvez avoir des renseignements anonymes par téléphone, relatifs aux procédures, si vous le souhaitez.


Pour avoir travaillé pour plusieurs corporations et/ou groupes d’intérêt, je peux dire que les conseils juridiques ou administratifs donné par ces organisations sont très souvent biaisés.

Pour ce qui est des dénonciations auprès des ordres professionnels par les clients mécontents, on ne peut pas non plus négliger les risques liés à la solidarité corporative...

Lulu a écrit:
Et pour le risque juridique, quoique n'étant pas juriste, voici un aperçu de la jurisprudence sur la liberté d'expression sur internet
http://www.lexinter.net/JPTXT/internet_ ... ession.htm


Difficile à exploiter, y compris pour le juriste non spécialisé. Mais j’imagine que ton but était bien de montrer ça...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 22:36 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Oct 2007 19:13
Messages: 255
Localisation: Strasbourg
vero a écrit:
tony a écrit:
Malheureusement, je crois que l’aspect « trucs et astuces » que tu évoques n’est de loin pas suffisant pour s’en sortir. Ca marche pour la plupart des maladies, et pour quelques malades atteints de borréliose, mais la maladie de Lyme pose aussi des problèmes particuliers comme jamais dans l’Histoire médicale.

comme si lyme en avait la palme d'or ! il faudrait que tu te renseignes sur de multiples autres maladies.
même si cette reflexion est reprise du dr meer...


Il paraît que ça a chauffé un peu à propos du sida, mais ça s'est vite calmé.

Je ne connais pas d'exemple de maladie qui a eu un traitement scientifico-socio-politico-historique analogue à celui de la borréliose... tu en connais?

J'exclus de la liste les maladies qui ont comme seule particuliarité d'être rares, celles qui ont comme seule particularité d'être mal comprises, celles qui ont comme seule particularité d'être mal traitées, celles qui ont comme seule particularité de faire l'objet d'une controverse... etc.

Il reste quoi sinon la borréliose?

vero a écrit:
souvent quand on approfondie le sujet autrement que ta propre analyse ! automatiquement, tu expliques qu'il n'y a qu'une vérité celle que tu as acquis avec ton expérience en tout genre...


De quoi tu parles? Tu pourrais préciser? je ne comprends pas :(

vero a écrit:
Léo , tout à fait d'accord avec toi . même si parfois :oops: , j'ai aussi jouer à l'analyse du chat et de la souris façon philosophique : qui me cherche me trouve! qui dit le dernier mot à raison jusqu'à se perdre dans un méandre sans queue ni tête....


J'ai bien remarqué que tu assimiles la discussion à une guerre de tranchées. Je ne partage pas cette conception. En disant ça, tu dévalorises la discussion. En gros, ce serait bon juste pour se défouler, mais ça ne sert à rien du point de vue des idées...

Il y a un truc qu'on appelait autre fois la "dialectique", et qui consistait grosso modo à échanger arguments et contre-arguments pour s'approcher progressivement d'une probable vérité au fil des échanges. Voilà une manière de produire de l'intelligence collective.

Il n'y a pas besoin de mettre tant d'affect destructeur sur la tête du contradicteur simplement parce qu'il argumente. Il n'est responsable ni de ton éventuelle incompréhension, ni du malaise que te procure ton éventuelle incapacité à répondre. Discutons calmement, sereinement.

Y en a qui disent que tous ces excès d'humeur sont dus à la maladie... je n'y crois pas un instant... je dis que c'est culturel... et si c'est culturel, c'est qu'il est possible d'évoluer. Question d'envie, bien sûr...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 23:12 
Citer:
Il n'y a pas besoin de mettre tant d'affect destructeur sur la tête du contradicteur simplement parce qu'il argumente. Il n'est responsable ni de ton éventuelle incompréhension, ni du malaise que te procure ton éventuelle incapacité à répondre. Discutons calmement, sereinement.

toujours sereine et de bonne humeur même en te répondant :wink: ,
quand à mes capacités ! mystère : tu sais garder un secret ! moi aussi :beurk
quand à mon affect : désolée de te décevoir , je le garde pour des personnes qui ont de l'importance pour moi :pagrave


Haut
  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2008 23:32 
Hors-ligne
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Juil 2005 20:21
Messages: 540
Localisation: Genève
:!: j'ai comme un présentiment que ce sujet pourrait partir en sucette, please levez le pied avec les considérations d'ordre perso-revenchardes et autres "c'est moi qui aura le dernier mot".

_________________
dave / 27 ans / Genève / mon topo

:idea: lexique des abréviations
:idea: comment utiliser ce forum ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Mars 2008 10:54 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 07 Avr 2006 12:34
Messages: 477
Bonjour à tous et toutes,

Ouf, j'arrive enfin à me conneter...depuis Paris et pendant qu'un BB veuilles bien m'en laisser un peu de temps.
Pour ceux qui me comprennent : qq nouvelles : je crois que je vais re-croire aux miracles!!!!
J'essaye de vous lire un tout petit peu....

Simplement en qq mots : afin que les choses soient plus claires

1. Arrêtez de philosopher sur ma proposition : ou bien vous êtes d'accord ou bien non , basta..j'ai largement donné dans l'analyse durant 14 années...pour moi, si ma santé le permets..je serais dans l'action sans plus aucune concession.
S'il fallait, je quitterais le forum pour cela, afin de ne causer de "tort" à personne.
2. pour Lulu : rassures toi, personne ne me pousse à la roue, je suis assez grande et j'ai assez galéré pour savoir où j'en suis et ce que je puis me permettre....
Connais tu vraiment mon histoire? je ne pense pas, car elle dépasse largement un roman de fiction....avec un plus : un dossier béton.
Au delà de tt ce que l'on peut imaginer de moi, je sais que je pourrais me retrancher dans ma campagne, cultiver mes haricots pleins de tiques, et accepter le bonus de mon traitement.
Ce qu'il faut savoir : je m"en tamponne (ou plutôt à nouveau "nous (mon mari et moi)que la Sécu me rembourse ou non.... là cela devient juste une question de principe....et également parce que je ne puis plus entendre les coups de fils de personne de ma région et d'autres qui en sont à me dire : je n'en peux plus, je vais me flinguer"
Je ne puis plus leur proposer aucune aide fusse t elle financière , d'accompagnement ....et quel soutien??? même pas une adresse de médecin.
De par ce fait, je suis intimement convaincue que ma galère pourrait à elle seule démontrer le laxisme de ce pays en ce qui nous concerne.
Je ne demande rien...je soumetrrai, mais tous les documents et s'il fallait en citant tous les noms. Rien à cacher.. et étant pleinement consciente du retour de manivelle.
Je sui pr^te à donner sur ce post mon vrai nom...je n'ai rien à cacher et j'ai tjrs joué franc jeu à 100%...
3. Léo : le "peut être" ne me convient plus, désolée.....
Cordialement
léa

PS : bob , je vais préparer les légumes du petit :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas modifier de messages ou poster de réponse.  [ 74 messages ]  Aller vers la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. 28 ter avenue Copernic 64000 PAU FRANCE
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.