Forum Lyme Francophone
https://www.forumlyme.com/phpBB3/

syphilis
https://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=101&t=46
Page 2 sur 2

Auteur:  Sylvie [ 18 Déc 2005 13:04 ]
Sujet du message: 

DenDen a écrit:
Pour la présence des spirochètes dans les sécrétions, ce n'est pas étonnant. Faut bien que la petit bestiole se diffuse et il y a d'autres cas où on a des mauvaises surprises (par ex il y a plus de VIH dans les sécrétions anales quand dans le sang semble-t-il, mais encore plsu dans le sperme/liquide séminal). Maintenant pour la contamination lyme par voie sexuelle, il faut être prudent c'est une possibilité. Mais il y a des facteurs qui peuvent expliquer que certains ne soient pas contaminés autrement que simplement par l'usage de préservatifs : pH des sécrétions, qualité des muqueuses, cycle hormonal, la contamination peut aussi ne se faire que dans un sens… ce ne sont pas les possibilités qui manquent et là c'est de l'épidémiologie de haut vol, on en est loin… On a même pas des éléments de base.


La borrélia est ausi beaucoup plus grosse que le tréponème pâle, est-ce que ça peut jouer? La leptospirose (la troisième spirochétose pathologique sur les listes de la sécu) peut passer d'une eau souillée par de l'urine de rat infecté à l'homme grâce aux microcoupures que nous avons sur la peau. Il semble qu'une peau saine ne la laisse pas passer. La syphilis, à ma connaissance, ne passe que par les muqueuses, et la borréliose aurait besoin d'être "injectée" dans une plaie profonde d'après ce que nous savons jusqu'ici. On a prouvé qu'il pouvait y avoir passage transplacentaire, mais on n'a pas prouvé de passage sexuel. Faut rester prudents! On est suffisamment ostracisés comme ça sans se rajouter une classification MST qui n'a pas été prouvée! (Cathcath elle s'en fout, elle est déjà mariée à un Lymie ;) )

Auteur:  DenDen [ 08 Jan 2006 06:52 ]
Sujet du message: 

Bon, j'ai visité à Genève jeudi un local d'assoce qui faisaient un test syphilis rapide et pour le moment ils se sont mis dessus en stand by pour des raisons de mise en œuvre et de fiabilité liée à cela. Les seuls test actuellement tenant la route (attention, je n'ai pas les données chiffrées) sont les test "lents" qui doivent être du genre western-blot etc. J'aurais plus de détails dans les prochaines semaines vu que l'on va contacter un labo qui produit des test syph. Ça m'évitera de dire des bêtises.

Pour les tests rapides (ne vous inquiétez pas, en France les tests rapides on a du mal à y passer, malheureusement, et pas que pour la syph) soyez vigilants.

A noter, attention aux tests syph qui ne détecte qu'une syph présente et non en plus la "signature" qu'elle laisse après traitement. Les médecins sérieux apprécient. Le test syph rapide Abbott ne voit pas la signature (et doit impérativement se faire avec un prélèvement de plasma, pas une goutte de sang).

Pour la transmission, papa tréponème se démerde très bien côté infectiosité comme ça ;) côté IST c'est une des plus facilement transmissible justement parce que le rapport sexuel n'est pas indispensable.

Pour info d'ailleurs, l'hépatite A est maintenant très fortement suspectée de transmission sexuelle (on la croyait limitée à la nourriture souillée ou des contacts buccaux/anaux) et 7% des transmissions hépatites C se font via les pailles pour la cocaine alors qu'on la pensait uniquement via rapports sexuels, sang contaminé et seringues souillées… toutes ces bestioles sont vicieuses, j'vous dit pas.

Auteur:  nath [ 08 Jan 2006 12:39 ]
Sujet du message: 

Merci DenDen,

sans vouloir abuser, est ce que tu connais les signes de la syphilis stade tertiaire...? sinon je chercherais t'inquiète! :wink:

Auteur:  christine [ 08 Jan 2006 19:25 ]
Sujet du message: 

Ca nath, je te promets qu'on me l'a appris!!!!

donc stade III = folie, cécité et j'ai bouffé le reste!!!

Bises
Christine

Auteur:  lymette47 [ 09 Juil 2016 17:16 ]
Sujet du message:  Re: syphilis

le sujet est intéressant.
La syphilis pourrait elle influencé sur une sérologie de lyme ?
Puisque c'est la même famille de bactérie , les spirochètes .

Auteur:  Flam [ 09 Juil 2016 17:26 ]
Sujet du message:  Re: syphilis

Lymette,

Je ne pense pas qu'on puisse confondre les borrelias avec le tréponème, sinon l'inverse serait vrai aussi.

Flam

Auteur:  erad [ 30 Mai 2018 14:09 ]
Sujet du message:  Re: syphilis

Je me permets de remettre à jour ce sujet.
Quelqu'un connaitrait LE test pour etre sur a 100% de ne pas avoir une syphilis, même en phase tertiaire ?
Je constate que malgré le fait que cette maladie revienne en force, peu de docteur en parle dans le cadre de Lyme sauf pour en comparer les effets et la nature (spiro aussi + grande imitatrice, symptomes parfois similaires). Hors, ils en parlent et la compare mais peu d'entre eux semblent chercher "profondément" (avec tests très spécifiques comme ponction lombaire) si elle peut coexister, voir etre le principal problème. J'ai lu des articles récents (2017) qui expliquait qu'un résultat Lyme positif notament quand IGM elevé et pas IGG, pouvait provenir d'une infection provoquée par d'autres spirochètes:


"De nombreuses causes de faux positifs en sérologie ELISA Borrelia ont été mises en évidence.
Parmi elles, une cause classique d’interférence est une réaction croisée avec les anticorps
antisyphilitiques dirigés contre la même famille bactérienne (les spirochètes). Les réactions croisées
peuvent aussi être causées par certaines infections, en phase aigüe principalement ( infections
àEBV, HSV,CMV ,et Plasmodium). Des réactions croisées sont également observées chez des
patients porteurs de maladies auto-immunes. La détection d’IgM peut provenir notamment d’une
interférence avec le facteur rhumatoïde. "

Contrôle du marché d’après les notices des réactifs desérologie de la borréliose de lyme, ANSM, janvier 2017

Même Horowitz n'en parle qu'a titre de comparaison symptomatologique dans son livre.
Pour les malades qui comme moi on eut des manifestations dans la zone urogénitale en premier lieu, puis des manifestations neurologiques, touchant les organes tel que reins et foie, et problèmes oculaires "seulement" (rien de spéciale au niveau articulaire), la question se pose encore.
Je voulais aussi savoir si la syphilis pouvait aussi se réfugier dans des kystes à l'instar des spirochètes de Lyme.

Donc pour résumer:
-quels tests sont les plus fiables pour une neurosyphilis (stade 2 et 3)
-la syphilis peut-elle aussi se cacher dans des kystes et/ou biofilms ?

Pour info j'ai passé le tests le plus utilisé en France je pense: ceux avec VDRL et TPHA, négatif tout deux,
mais on peut lire sous les résultats:
"Il peut exister de faux négatifs pour les patients en phase secondaire ou latente précoce de la syphilis par effet de zone (excès d'anticorps)"

Auteur:  Flam [ 30 Mai 2018 19:39 ]
Sujet du message:  Re: syphilis

Pour la syphilis, apperemment la phase primaire passe rarement inaperçue.
Tu as souvenir d'un chancre ?

Flam

Auteur:  erad [ 30 Mai 2018 20:53 ]
Sujet du message:  Re: syphilis

non mais j'ai lu qu'ils pouvaient souvent passer inaperçu et partaient tout seul assez rapidement.
j'ai eu des atteinte dermatologique sur divers muqueuses au début de mes problèmes mais c'etait plus boutons et secheresse extreme, ça m'arrive encore toujours d'ailleurs meme si ça se rarifie.

Page 2 sur 2 Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/