Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 14 Août 2018 13:46

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Règles du forum


Veuillez cliquer ici afin de consulter les règles du forum



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Rider2 besoin de conseils svp
MessagePublié: 08 Juin 2018 22:01 
Hors-ligne
nouveau membre
nouveau membre

Enregistré le: 05 Mars 2018 18:32
Messages: 1
Localisation: Nord
Bonjour,

Tout d'abord je remercie sincèrement France lyme pour votre aide et vos orientations lorsque je vous ai envoyé un mail pour expliquer ma situation.

Je me presente je suis du Nord et j'ai 24 ans, très sportif de base et je suis jeune diplômé ingenieur dans le genie bio.

Je suis dans une errance medicale depuis 6 mois comme beaucoup de gens ont connu ou connaissent ici mais j'ai dans 2 semaines mon premier rendez vous avec un ML transmis par l'association. Je n'ai rendez vous que maintenant car ses délais sont longs.

Alors pour la petite histoire:

Debut de mon stage de fin d'etudes dans le Nord en mars 2017, tout se passe bien.

Mai 2017: je me suis fait agressé (coups reçus par plusieurs personnes en etat d'ébriété). Bilan: hématomes au visage et experience un peu dure à encaisser. Malheureusement cet événement va par la suite être le support des medecins pour l'ensemble de mes problèmes inexpliqués.

Après cette agression le moral n'etait pas top surtout que ma grand mère est décédée au même moment...

J'ai commencé à ressortir en juillet 2017, Aout avec un ami mais je ne sortais plus dans les bars ni boite à cause de cette mauvaise expérience. Du coup, je passais du bon temps chez mon ami lui avec beaucoup d'activités celui ci ayant un très très grand jardin riche en végétation.

Aout Septembre 2017: commencent une perte de cheveux diffuse ( plus de 100 cheveux/j) et des douleurs à la nuque et dans le haut du dos (cervicales qui craquent plus que d'habitudes et dos egalement). Je vais donc voir mon medecin qui me dit que c'est le stress post traumatique, tensions musculaires... ok possible. Je vais voir un osteo et dermato qui confirmeront mais depuis aucun de ces 2 symptomes ne s'est amélioré...

Septembre / Octobre 2017: je termine mon stage, je valide mon diplome, je vais en voyage de fin d'etude avec ma classe dans le Sud Ouest près de Souston. Moralement j'en avais marre de ce stage, pas très heureux dans la vie perso bref déprimé. Durant ces mois, aimant la nature, j'aimais passer beaucoup de temps a me promener avec mon ami autour d'un etang de pêche pas loin de chez moi avec hautes herbes et bois autour. J'ai egalement démarré un contrat au sein de mon entreprise pour continuer ma mission de stage.
A cette epoque mon mal de dos persiste, la perte de cheveux également malgré tous les compléments différents que mon medecin et dermato m'ont prescrit. Je me mets à consommer un peu de cannabis au soir à cause de ma deprime et mon mal de dos (oui je sais ce n'est pas bien, j'en suis pas fier et je le regrette... mais j'ai très rapidement arrêté en Novembre). Bref durant cette periode très grosse fatigue au soir, je me couche vers 19h-20h. J'en parle à mon medecin qui me dit que cette fatigue est liée à une depression et un burn out au travail et au cannabis aussi peut être...



Novembre 2017: morale à 0 tant dans la vie perso que
dans ma mission au travail. Je ne sors plus, je ne fume plus egalement depuis plus d'un mois. Ma fatigue est toujours là, ma deprime egalement, je me couche tot. Apparaisse des tressautements musculaires aux quadriceps et un doigt qui se met à tressauter et bouger tout seul. Je vais voir mon medecin: stress et me prescrit magnesium. Ok!
Je vais voir un rhumato pour mon dos, il me dit que je suis jeune pour des douleurs au dos mais après details de mon histoire et quelques tests il me diagnostique un burn out et élimine l'hypothese d'une SPA.


Novembre/ Decembre 2017: malgres des quantités de magesium ingurgitées impressionnantes mes fasciculations ne partent pas. Et tous les autres symptomes au dessus sont toujours là.
En plus viennent soudainement s'ajouter des acouphènes, une sensibilité à la lumière dans l'obscurité que je n'avais pas avant et des corps flottants et tache grise dans la vision. J'avais deja eu un corps flottant dans ma vision il y a 2 ans mais la il y en a beaucoup d'un coup. Ca m'occasionne parfois une sensation de flou visuel.
Apparaissent egalement des paresthesies, engourdissements de mes petits doigts chaque nuit quand je dors! Etrange
Mon medecin mettra celà sur le dos du stress: ok peut etre mais la je doute et je pars sur des pistes SLA, SEP...
Le medecin me prescrit un premier bilan sanguin general et egalement testosterone pour mes cheveux ne montrant rien... il continue à me prescrire du magnesium et des antits depresseurs que je ne veux pas trop prendre car je n'aime pas ces medicaments.


Janvier 2018: je developpe des insomnies, des crises d'angoisse, une émotivité importante et mes autres symptomes sont toujours là. Je m'inquiète. Je finis ma mission dans la difficulté et me dit je vais me changer les idées et tout ira mieux car c'est peut etre un burn out. En ayant marre du magnesium, des compléments je vais discuter avec mon medecin pour ces tressautements et paresthesies des petits doigts. Il continue de me parler du stress... et me fait doser magnesium serique et globullaire: normal mais bon il est vrai qu'avec tous ces supplements pris...
Je demande un rendez vous chez un neuro. Mes fasciculations s'etendent sur tout le corps et beaucoup dans les mollets.

Fevrier 2018: Je tombe sur la maladie de lyme en recherchant mes symptomes et ça me perturbe un peu en regardant les symptomes de certaines personnes et je contacte donc francelyme qui me donne le nom d'un ML et des conseils pour des tests. Je pars en voyage, je rencontre ma copine actuelle, une fille exceptionnelle que j'aime plus que tout. Bref quelquechose qui me manquait vraiment dans la vie. Mais même pendant cette periode mes symptômes sont encore présents. .. étrange. Je rentre de mon voyage je fais un ELISA que je demande à mon medecin: negatif: IGG<5 et IGM à 0,30. Je me dis oui je n'ai peut etre pas lyme mais même si cette valeur en IGM est faible et peut etre liée à autre chose elle me perturbe au vue de mon contexte et mon risque d'exposition à des tiques.

Mars 2018: neuro: EMG, IRM medullaire et encephalique, tests pour lupus, polyarthrite, FR, CPK.... : RAS du coup tout est psychosomatique
J'obtiens auprès d'un autre medecin un autre ELISA car j'avais besoin d'un autre avis et mon medecin ne semble pas trop sensible à l'hypothèse de lyme et continue avec le stress post traumatique. 2 eme ELISA: IGG<5 et IGM à 0,31 : negatif.
Nouvelle prise de sang: RAS
Sauf Vit D plutot tres faible à 17

Depuis Janvier / Fevrier j'avais décidé de changer mon alimentation: plus de sucres, plus de mauvais gras, alimentation legumes, poissons, poulets, fruits et j'ai commencé EPP, ail, gingembre, piment en prevention et dans l'attente. Ce changement d'alimentation a eu un effet radical et depuis je n'ai plus jamais eu de troubles intestinaux (j'en ai toujours eu surtout avec le stress) même en periode de stress, transit parfait. Et je me mets à faire du sport énormement malgré ces troubles. Mes performances ne sont pas mauvaises du tout mais rien y fait pour ces fasciculations.

Avril 2018: les fasciculations sont un peu moins nombreuses en fréquence mais toujours là. Mon doigt qui bougeait tout seul depuis 3 mois s'est arrêté soudaidement. Je dors mieux, moins de troubles du sommeil et ce même avec la reprise du travail. Et j'ai bien moins acouphènes quand Decembre. Mais tous les autres symptomes sont toujours là. Mon alimentation stricte depuis janvier a t'elle amélioré un peu certains symptomes? Cependant j'ai perdu du poids... surement alimentation et sport. Je reteouve ma copine en Avril et tout se passe bien je suis heureux avec elle mais toujours ces symptomes... il m'est même arrivé d'avoir des petites decharges électriques au bras...

Avril/Mai 2018: ma vie perso va bien mais j'ai toujours une angoisse en moi, je suis devenu très emotif, je pleure tout le temps, je suis irritable et j'ai peur pour mon avenir car je ne sais pas ce qui m'arrive et on ne me trouve rien. J'ai même des pensées noires... au travail je suis different je n'arrive plus à parler aux gens, je suis triste, j'ai beaucoup de difficultés à me concentrer. Bref je ne me reconnais plus et tout le monde me trouve different alors que j'étais quelqu'un de toujours drole mais dans les mauvais moments je suis capable de masquer ça par mon humour mais là jusqu'à aujourd'hui je ne suis plus que l'ombre de moi même psychologiquement et moralement ce qui m'a conduit à être en arrêt maladie actuellement ... J'ai egalement des picotements dans les tibias, des petites douleurs dans les quadriceps qui sont apparues à ce moment.

J'obtiens de medecin un WB suite à mon insistance:
Resultats ELISA: IGG<5 et IGM 0,36
WESTERN BLOT ALL MITROGEN: tout est negatif mais biologiste du labo avec qui j'avais déjà discuté vient me voir. Elle me dit que tout est negatif mais j'ai des valeurs sous cut off tant en IGM qu'en IGG.
IGM: P41: 0.4, p39: 0,4 OspC: 0,3
IGG: P41: 0,4 et p39: 0,6
Bref elle me dit qu'il est certain que j'ai déjà été en contact avec une tique et cette bacterie mais on ne peut pas forcement faire le lien avec mes symptomes grâce à celà, oui normal...

Mais elle decide de m'orienter et m'aider en demandant à mon medecin une ordonnance pour quelques coinfections pour creuser : Babesia, mycoplasme, chlamydia, ELISPOT Lyme et CD57.

Je retourne chez mon medecin car je suis en arret et pour la ....eme fois il me parle de burn out, symptomes post traumatiques... bref je suis tellement au fond que je commence à me demander si je ne suis pas devenu fou et qu'il a raison. Ca me rend très malheureux, depressif, émotif et apeuré par mon avenir. Je me dis à 24 ans qu'est qu'il m'arrive... je veux que tout celà s'arrête, ces symptomes... je veux etre heureux avec ma copine et reprendre un travail mais ça ne va pas.
Mon medecin me dit à ce moment j'ai reçu ton ELISPOT tu n'as pas lyme... il me fait une photocopie des resultats et me donne la feuille. Je regarde et effectivement mon ELISPOT est negatif, cependant de l'autre côté il y mes CD57. Je regarde je remarque déjà que mes leucocytes ont encore baissé depuis ma première prise de sang de Decembre ( 6900 puis 5900 en fevrier puis 4100 là). Même si j'ai une alimentation plus restrictive je mange beaucoup de legume, de fruits, d'ail de curcuma, EPP... pour mon système immunitaire du coup je trouve cette baisse un peu etrange. Suis je parano? Qu'en pensez vous?
Mes lymphocytes totaux sont à 1255 et inferieurs au seuil, mes CD56 a 103 et mes CD57 à 36. Mon medecin n'a fait aucun commentaire là dessus.
J'ai reçu egalement mes resultats pour Babesia divergens et je suis nettement positif en iGG par IFI.
Mon medecin m'a dit c'est un cousin du paludisme, mis à part si une tique venue d'Afrique est venue te piquer dans ton jardin tu n'as pas de Babesia... La je vois clairement qu'il est dans le deni et qu'il sait ce qu'est en réalité une babesia. Bref voilà où j'en suis, je suis complètement désespéré en attendant mon rendez vous chez ML. Svp pourrais je avoir vos avis si vous avez le temps sur ma situation, mes resultats car beaucoup d'entre vous ont beaucoup plus de connaissances sur le sujet...

Je suis egalement allé voir un sexologue pour des problèmes de libido... et il m'a fait prise de sang hormonal complète: RAS

Aujourd'hui c'est l'endocrino qui va encore me faire d'autres prises de sangs bref j'en ai marre de me promener de medecin en medecin.

Merci d'avance pour votre lecture et vos reponses,
Bon courage à vous tous et bon week-end ,

Rider2

_________________
Rider2


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Juin 2018 11:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 2832
Localisation: 93
Salut Rider2,

Bon je vais aller vite parce que je n'ai pas beaucoup de temps:

1) Si tu regardes les symptômes de stress post-traumatique, tu verra qu'ils n'on rien à voir avec ceux de Lyme. Toi et ton médecin devraient donc être capable de faire la part des choses.
viewtopic.php?f=101&t=8507&hilit=syndrome+de+stress+post+traumatique

2) Ton doc devrait savoir que le stress post-traumatique ne protège pas contre les infections (dommage !). Tu peux avoir les deux en même temps, d'autant plus qu'en période de stress on fait moins attention à soi et une piqûre passe plus facilement inaperçue.

3) Tes résultats montrent que ton immunité est perturbée et il faut en trouver la cause et y remédier.
Bon courage,
Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Juin 2018 13:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 22 Jan 2017 14:40
Messages: 931
Localisation: Paris
:welcome Rider2

Rapidement aussi...
On peut quand même dire qu'il y a de fortes présomptions :wink:

Pour babesia tu peux écouter ça http://francelyme.fr/mediatiques-n7-bab ... e-de-lyme/ c'est intéressant !
Les problèmes de libido font partie des symptômes répertoriés ; c'est je crois dans le questionnaire du Dr Horowitz.

A plus tard :lo


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 10 Juin 2018 15:21 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 298
Slt rider.
Babesia = tique. C'est déjà une belle saleté à elle toute seule, qui edt responsable entre autres de symptômes psy tels que depression, angoisse...ca explique une belle partie de ton pb.
Ensuite, comme te l a expliqué la biologiste, des valeurs sous le cut off n apparaissent qd mm pas par l operation du saibt esprit. Et des cd57 à 36, ben c'est pas folichon du tout. Qd l immunité est affaiblie, c'est difficile de prouver une maladie par le dosage des anticorps produits, forcement.

Tes leucocytes sont encore bons mm s ils descendent, par contre les lympho sont bas aussi.

Tu as eu de bons reflexes en changeant d alimentation, en reprenant le sport, ton doc lyme t en dira surement bcp plus prochainement.

Mais tu n'est pas fou ou en burn out, babesia peut expliquer à elle seule ta deprime.

Bon courage et bon rdv.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 10 Juin 2018 15:27 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Oct 2016 12:19
Messages: 298
Farfouille sur le forum pour te faire tes propres idées, mais sache déjà que babesia se traite pas mal avec de l artemisia annua ( ya un tres long post sur cette plante). On en trouve facilement sur amazon, ou iherb.
Apres c'est juste un conseil, je ne suis pas medecin !
Et babesia fait herxer, donc le ttmt peut être parfois difficile, la depression peut s accentuer provisoirement par exemple, il vaut mieux etre averti avant de commencer à se traiter :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.