Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 18 Juin 2018 05:12

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 18 Mai 2014 12:40 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 12 Mai 2013 18:36
Messages: 1672
Lavendula angustifolia

Med Mycol. 2005 Aug;43(5):391-6.

Antifungal activity of Lavandula angustifolia essential oil against Candida albicans yeast and mycelial form.

D'Auria FD1, Tecca M, Strippoli V, Salvatore G, Battinelli L, Mazzanti G.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16178366

Origanum vulgare

In vitro activity of origanum vulgare essential oil against candida species

Marlete Brum Cleff,1,* Ana Raquel Meinerz,1,* Melissa Xavier,2,* Luiz Filipe Schuch,2,* Luiz Filipe Schuch,2,* Mário Carlos Araújo Meireles,2,* Maria Regina Alves Rodrigues,3,* and João Roberto Braga de Mello4,*

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3768597/

Cinnanomum verum/zeylanicum (Ecorce de canelle)

J Tradit Chin Med. 2012 Mar;32(1):19-24.

Mechanisms, clinically curative effects, and antifungal activities of cinnamon oil and pogostemon oil complex against three species of Candida.

Wang GS1, Deng JH, Ma YH, Shi M, Li B.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22594097

_________________
Bises et bon retablissement!
Framboise


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Juin 2018 22:37 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 04 Jan 2017 17:45
Messages: 244
Localisation: LYON
Bonsoir,
un peu plus de détails :
Facteurs prédisposant à l’infection candidosique.

Les candidoses sont des maladies opportunistes profitant de la déstabilisation du fragile équilibre de commensalisme installé entre les divers microorganismes et l’hôte pour se disséminer.

Une baisse de l’immunité
Toute maladie affaiblissant les défenses immunitaires de l’hôte est susceptible d’induire le déclenchement d’une candidose. L’immunodéficience peut être due une maladie (SIDA, diabète, maladies endocriniennes), ou plus souvent encore, peut être secondaire à certains traitements, comme par exemple pour des cancers ou des infections traitées par des antibiotiques ou des corticoïdes.

L’alimentation
Pour obtenir un résultat durable, il est indispensable d’associer des mesures hygiéno-diététiques à un traitement naturel suffisamment long pour venir à bout du déséquilibre de la flore intestinale en faveur des champignons.
Il faut souligner que les mycoses surviennent en terrain acide. Il faut donc alcaliniser le terrain pour enrayer le processus. Par exemple, la consommation de glucides en grande quantité semble stimuler le développement des mycoses.
Certaines carences nutritionnelles sont aussi associées à des candidoses chroniques sans que le mécanisme en soit bien connu.
Comment soigner une mycose buccale ?

Avant la mise en place d’un traitement, un prélèvement permettra d’identifier précisément le germe responsable de l’infection.
Bien souvent, lorsqu’une mycose se développe dans la bouche, c’est le signe que tout le tube digestif est atteint.

Il est important donc de suivre scrupuleusement les indications suivantes :

1. Outre les traitements symptomatiques qui ont pour but de détruire les champignons, il est important de traiter le terrain. Il ne suffit pas de se limiter à traiter les mycoses externes, il faut aussi empêcher que la flore fongique devienne majoritaire dans l’intestin et les voies uro-génitales.
2. Tout traitement des candidoses chroniques doit être poursuivi fidèlement pendant plusieurs mois pour obtenir des résultats durables.
3. Pour obtenir un résultat durable, il est indispensable d’associer des mesures hygiéno-diététiques.

Soigner son alimentation
– Limiter la consommation de sucres simples (saccharose, glucose, maltose, lactose).
– Limiter la consommation de levure (pain, bière, etc.).
– Diminuer drastiquement les produits laitiers, acidifiants, et proscrire les fromages moisis (à croute fleurie et les bleus).
– Utiliser de l’huile de coco et de la poudre de noix de coco riches en acide caprylique.
– Consommer régulièrement de l’ail (puissant antifungique et antibiotique naturel), des oignons, des échalotes, des crucifères (tous types de choux)
– Boire des tisanes de romarin, sarriette des montagnes, pin sylvestre, feuilles d’olivier,…

Dorloter la flore intestinale
Certaines souches des genres Lactobacillus et Propionibacterium ont des propriétés inhibitrices de la flore fongique. Notons que pour être efficaces, les probiotiques doivent être dilués dans un verre d’eau tiède et consommés au moins 1/4 d’heure avant le repas car sinon ils risqueraient d’être détruits dans l’estomac.

Le temps nécessaire à la régénération d’une microflore fortement contaminée par Candida albicans est de minimum 2 mois, mais il peut atteindre 6 mois selon l’ancienneté de la mycose.

Traiter la mycose naturellement

Ici, les plantes et surtout les huiles essentielles seront vos meilleurs alliés.
Vous pouvez utiliser :

de la propolis (attention, certaines personnes pourraient être allergiques)
de l’extrait de pépins de pamplemousse
de l’extrait d’ail
des huiles essentielles antifongiques : la Cannelle, le Giroflier (clou), certains Thyms, le Géranium, le Palmarosa, le Tea-tree, etc. Attention toutefois lors de l’utilisation des huiles essentielles car il s’agit de produits actifs pouvant provoquer à la longue l’irritation des muqueuses.

Synergie antifongique pour traitement de fond

HE Palmarosa (Cymbopogon martini) : 3 ml
HE Manuka (Leptospermum scoparium) : 2 ml
HE Thym à thujanol (Thymus vulgaris CT thujanol) : 1 ml
HE Laurier noble (Laurus nobilis) : 1 ml
HE Cannelle (Cinnamomum zeylanicum) : 1 ml
HE Giroflier Clou (Syzygium aromaticum) : 1 ml

Utilisation
Adultes et enfants de plus de 12 ans : prendre 4 gouttes de la synergie dans une cuillère à café d’huile végétale, 2 fois par jour, 5 jours sur 7 pendant 3 mois.
Enfants de 6 à 12 ans : prendre 2 gouttes de la synergie dans une cuillère à café d’huile végétale, 2 fois par jour, 5 jours sur 7 pendant 3 mois.
Indications
Cette synergie antifungique est également immunomodulante, elle soutient donc l’organisme dans son combat contre les germes pathogènes. De plus, à la différence des médicaments allopathiques, elle est respectueuse de la flore saprophyte protectrice.
Contre-indications : grossesse, allaitement, enfant de moins de 6 ans.

Bain de bouche

HE Lemongrass (Cympobogon flexosus) : 30 gouttes
HE Tea-tree (Melaleuca alternifolia) : 10 gouttes
HE Giroflier Clou (Syzygium aromaticum) : 10 gouttes
HV Coco : 50 ml
Faire des bains de bouche pendant une minute, 3 fois par jour, avec une cuillère à café du mélange et recracher ensuite.

Mais n’oubliez pas !
Quel que soit le traitement que vous aurez choisi, il est essentiel de le suivre pendant suffisamment longtemps, même après disparition des symptômes, pour éviter les récidives. Si la mycose persiste, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Juin 2018 23:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 22 Jan 2017 14:40
Messages: 789
Localisation: Paris
AL,

Merci de mentionner la provenance et l'auteur de ces "conseils" de traitement. :hmm

Par ailleurs ATTENTION les HE sont puissantes, dans celles que tu cites il y a des antibactériens relativement puissants qui peuvent provoquer des réactions chez certains malades ou chez certaines personnes à tendance allergiques.

A manier avec autant de précautions que des antibiotiques !
Merci


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Juin 2018 10:40 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 2716
Localisation: 93
Surtout qu'il y a des choses beaucoup plus simples à essayer avant de sortir l'artillerie lourde: régime sans sucre ni levure avec bain de bouche au bicarbonate de soude.

Et je rejoins Natsa, beaucoup d'HE citées peuvent être mal tolérées ou ont des effets secondaires qui peuvent être indésirables.

Ca fait plus d'un an que je me soigne aux HE et je ne m'autorise pratiquement que celle qui sont notées sans aucun effet secondaire et très bien tolérées (sauf HE d'origan compact que mon doc m'a appris à utiliser et Niaouli que j'utilise maintenant avec précaution depuis que je sais qu'elle est "hormon like").

Et citer vos sources, la plupart des sites d'aromathérapie donnent des fiches complètes sur chaque huile essentielle ce qui permet de se faire une idée de ses propriétés.

Flam


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Juin 2018 22:50 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 04 Jan 2017 17:45
Messages: 244
Localisation: LYON
Bonsoir,
sur toute la liste, je me limite à : beaucoup d'ail dans la salade et des grand bols de tisane de thym / romarin.
Je n'ai pas les moyens de faire plus, mais cela semble efficace sans être classé "artillerie lourde".
La source :
http://almaconsult-paris.com/aromatherapie/quelles-huiles-essentielles-pour-une-mycose-de-la-bouche.html
Beaucoup d'autres sources valident l'efficacité de l'ail et du romarin.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


cron

Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.