Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 21 Juin 2018 01:43

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: vaccin contre lyme
MessagePublié: 30 Mai 2006 09:54 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 05 Oct 2005 12:48
Messages: 1566
Localisation: PARIS
Vol. 7 N° 3 Avril 2000
"Les maux qui courent" Bulletin québecois de santé publique, région des Laurentides destiné aux professionnels de la santé
Maladie de Lyme : qui vacciner ?Par Sylvie Provost, médecin-conseil en maladies infectieuses

Le vaccin LYMErixTM, homologué au
Canada depuis décembre 1998, est un
vaccin inactivé recombinant à base de protéine
de surface du Borrelia burgdorferi.

Indications : qui vacciner ?
Le vaccin LYMErixTM est indiqué pour
l’immunisation des personnes âgées de 15
ans ou plus contre les souches de Borrelia
burgdorferi endémiques en Amérique du
Nord. L’efficacité du vaccin n’est pas connue
contre les souches qu’on retrouve
dans certains pays européens, au Japon, en
Chine et en Australie.
La vaccination n’est pas indiquée pour la
majorité des voyageurs séjournant dans les
régions endémiques. De manière générale,
la vaccination ne devrait être envisagée
que pour les voyageurs, séjournant en
région à risque élevé ou modéré de transmission
de la maladie de Lyme, qui auront
des activités de plein air durant des périodes
fréquentes et prolongées (plusieurs
semaines), en terrain herbeux ou boisé.
Calendrier et réponse au vaccin
Le LYMErixTM s’administre en 3 doses de
0,5 mL, dans le muscle deltoïde, avec un
intervalle d’un mois entre les 1re et 2e
doses, et un intervalle de 11 mois entre les
2e et 3e doses.
Le vaccin entraîne l’apparition d’anticorps
(séroconversion) chez plus de 96 %
des vaccinés après deux doses, et chez plus
de 99 % un mois après la 3e dose. L'efficacité
du vaccin contre la maladie clinique
serait de 49 % après deux doses et
de 76 % après trois doses.
La durée de la protection n’est pas encore
connue avec certitude. La nécessité d'une
dose de rappel et le moment de son
administration ne sont donc pas encore
précisés.

Le vaccin est-il bien toléré ?
Douleur, rougeur, induration et gonflement
au site de l’injection constituent la
majorité des manifestations cliniques
survenant suite à la vaccination. On
signale des réactions systémiques (fièvre,
arthralgies, myalgies, céphalées, fatigue)
chez moins de 5 % des vaccinés.

Contre-indications et précautions
Comme tout vaccin, le LYMErixTM est
contre-indiqué en présence de maladie
fébrile aiguë ou d’allergie de type anaphylactique
à l’une de ses composantes.
Par ailleurs, son efficacité et son innocuité
n'ont pas été établies chez les enfants de
moins de 15 ans, les femmes enceintes ou
allaitantes, les personnes immunodéficientes
et les personnes atteintes de
maladies avec manifestations articulaires
ou musculaires.
En ce qui concerne les personnes ayant
déjà fait une maladie de Lyme, la vaccination
peut être envisagée, s’il y a indication,
étant donné que la maladie ne confère pas
une immunité à long terme. Toutefois, les
personnes avec une histoire d’arthrite de
Lyme résistante au traitement antibiotique
ne devraient pas être vaccinées
(association possible entre cette condition
et une réaction immunitaire à la lipoprotéine
OpsA du Borrelia burgdorferi, aussi
présente dans le vaccin).
À l’approche de la saison estivale, la maladie de Lyme revient préoccuper les Québécois qui visiteront les États-Unis au cours des prochaines semaines. Bien que des tiques vectrices aient été identifiées dans le sud de quelques provinces canadiennes, le risque de transmission au Canada est considéré comme minime dans la plupart des régions, à l’exception de la région de Long Point, dans le sud de l'Ontario.
Les mesures de protection personnelle contre les morsures de tiques lors d’un séjour en région endémique demeurent la base de la prévention.


CDC. MMWR June 04, 1999 / 48(RR07)
Nous tenons à remercier
Glaxo Wellcome pour son
appui financier à la
production de ce bulletin.
Glaxo Wellcome Inc.
Bureau d’affaires du Québec
Conception: Cactus Pub & Design 475-7497
Responsable de la publication
Sylvie Provost, médecin-conseil
Publication
Direction de la santé publique
1000, rue Labelle, Saint-Jérôme Qc J7Z 5N6
ISSN 1201-6276
Information et urgence
Tél.: (450) 436-8622
Téléc.: (450) 436-1761

Rappelons que la base de la
prévention de la maladie de Lyme
repose sur :
• l’application des mesures de protection
personnelle contre les morsures de
tiques, telles que l’utilisation d’insectifuges
à base de DEET, le port de vêtements
longs et pâles (pour mieux y
repérer les tiques)
• et sur l'inspection quotidienne de la
peau pour y rechercher des tiques, lors
de la fréquentation de zones à risque.
Et si un de vos patients vous
apportait … une tique ?
Les tiques peuvent être apportées au laboratoire
du centre hospitalier, d’où elles
seront envoyées au Laboratoire de santé
publique du Québec pour identification.
Il suffit de les placer, vivantes ou mortes,
dans un contenant hermétique, dans
lequel on insère un petit morceau de papier
humide pour favoriser la conservation
de la tique pendant le transport.
Pour la démarche diagnostique à suivre
lorsqu’on soupçonne une maladie de
Lyme, nous vous référons à l’algorithme
que vous trouverez en annexe.

Sources :
Advisory Committee on Immunization Practices
(ACIP). Recommendations for the Use of Lyme Disease
Vaccine. Recommendations of the Advisory Committee
on Immunization Practices. MMWR June 04, 1999 /
48(RR07);1-24
Comité consultatif québécois sur la santé des
voyageurs. Guide d’intervention santé-voyage / situation
épidémiologique et recommandations 1999. MSSS
SmithKline Beecham. LYMErixTM - Monographie du
produit. Novembre 1998
MALADIES INFECTIEUSES À DÉCLARATION OBLIGATOIRE
(excluant infections à chlamydia, gonocoque et syphilis *)

NOMBRE DE CAS DÉCLARÉS PAR ANNÉE, LAURENTIDES, 1995 – 1999
1995 1996 1997 1998 1999
Infections entériques
Amibiase 6 6 2 0 0
Campylobactériose 212 251 247 240 178
Diarrhée épidémique 1 1 1 3 2
Entérite à Escherichia Coli 0157:H7 18 14 18 17 17
Entérite à Yersinia Enterocolitica 11 21 12 5 7
Fièvre paratyphoïde 0 0 0 0 1
Fièvre typhoïde 1 1 1 0 0
Giardiase 53 82 63 66 73
Hépatite A 17 28 17 13 6
Salmonellose 102 119 87 89 53
Shigellose 10 13 43 16 8
Toxi-infection alimentaire 3 10 11 8 13
Maladies évitables par la vaccination
(calendrier des nourrissons)
Coqueluche 288 76 75 583 99
H. Influenzae, bactériémie 1 0 0 0 0
Oreillons 7 5 6 0 0
Rougeole 3 4 2 0 0
Rubéole 6 0 1 0 0
Infections transmissibles
sexuellement ou par le sang
Hépatite B aiguë 17 11 7 10 3
Hépatite B porteur 69 50 32 30 19
Hépatite C sans précision - - 264 269 291
Sida 20 20 9 1 1
Autres MADO
Brucellose 0 0 0 0 1
Fièvre Q 1 3 0 0 0
Infection à méningocoque 2 5 3 5 3
Légionellose 0 1 0 0 0
Méningite virale 4 5 9 9 13
Paludisme 0 1 1 4 1
Scarlatine 102 79 99 82 153
Streptocoques A invasifs 6 9 13 8 9
Streptocoques B invasifs - - 0 0 3
Streptocoques pneumoniae - 0 12 23 27
Tuberculose 10 3 8 8 6
TOTAL 970 818 1043 1489 987


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Mai 2006 18:07 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 30 Jan 2006 17:28
Messages: 76
Localisation: Toulouse
Attention il semble que le vaccin a été retiré du marché aux us suite a des effets secondaires..

"merix ... 2002, il a été retiré du marché en Amé-. rique du Nord, en raison de quelques ef-. fets indésirables (arthrites et myalgies)"

http://www.google.fr/url?sa=U&start=7&q ... umiAK5q6B3


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 30 Mai 2006 19:57 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Juil 2005 14:14
Messages: 669
Localisation: seine et marne
je confirme: retiré du marché en 2002 car a déclenché la maladie chez des patients...

de plus: aux USA ils n'ont que borrelia brgdorefi alors que nous en avons des tonnes: garinii, afzelli, valaisianna et j'en passe! on en découvre tous les ans !! donc impossible d'être protégé contre toutes ces espèces

_________________
Nath, Paris
:idea: lexique des abréviations


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 20 Jan 2007 17:53 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Jan 2006 21:21
Messages: 1495
Localisation: auvergne
Je viens de retrouver des articles là dessus.
750 000 personnes en Amérique et au Canada seraient devenues handicapées en qques mois, à la suite de ce vaccin.*, avant qu'il soit retiré du marché.

Est-ce vrai?

J'ai du mal a trouver des plaintes de ces gens là et savoir ce qu'ils ont comme handicap?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.