Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 21 Juil 2018 14:51

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Règles du forum


Veuillez cliquer ici afin de consulter les règles du forum



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 07 Avr 2016 17:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 02 Juin 2015 15:23
Messages: 78
Bonjour tout le monde, :lo :lo :lo

. J'ai 40 ans et je suis bûcheron dans la Picardie,je sorts de 2 années d'errance médicale en étant complètement lessivé.Et j'ai commencé à être à plat depuis 5 ou 6 ans.

J'ai consulté des psychiatres, des psychologues, des allergologues, des oto-rhino, des dermatos. :toubib

Et des médecins généralistes qui m'ont diagnostiqué dépressif .J'ai passé des test Elisa qui se sont révélés négatifs, idem avec un Western Blot que j'ai réussi à faire faire par le laboratoire préleveur qui n'y

connaissait rien ( je l'ai payé de ma poche le Western Blot). Négatif aussi.



France Lyme m'oriente vers un doc.Lyme en juin 2015. :cool :cool :cool



On remplit un questionnaire sur Lyme, j'ai énormément de symptômes. ( les fourmillements dans les jambes, les migraines, l'asthénie si terrible, ma peau qui est devenue très très sensible, cette raideur des

muscles du cou omniprésente, mes dessous de pieds qui sont comme brûlants, perte de mémoire, je me perds en ville, je ne retrouve plus mon chemin, ma mémoire immédiate est détruite, le bruit qui fait

mal). Il me prescrit une sérologie pour Lyme avec recherche de bartonnelle chez Barla. Les résultats reviennent avec une sérologie douteuse en IGG

et ou IGM. A ce propos, quelqu'un pourrait-il me donner un avis sur les résultats de mes bandes? Je dois les mettre dans quel post? :euh


Pour le doc. Lyme, c'est une forme chronique et d'après la biologiste, c'est au-delà de 5 ans d'après les résultats. :ouin :ouin :ouin

Donc il me donne un traitement antibiotique que je vais prendre un peu plus de 5 mois qui me permet de repartir, il est vrai qu'avant de commencer ce traitement, j'ai dû être arrêter 3.5 mois par mon médecin

traitant car je n'en pouvais plus, j'étais épuisé, faire 2 pas me faisait suer, j'avais l'impression que mon corps faisait 500 kg, je n'avais plus de force.


Depuis 3 mois, je prends du tic-tox 2 et de la teinture mère de cardère qui m'ont fait du bien. Par contre, dès que j'augmente mon traitement, je herx sévère :marto encore plus si

je suis fatigué.Je suis très vite fatigué, le stress m'épuise, le froid, les relations tendues avec mes collaborateurs et ma hiérarchie qui me prennent pour un simulateur dépressif. Les produis phytosanitaires qui

sont épandus dans les champs me donnent tout de suite très mal à la tête alors qu'avant cela ne me faisait rien.


Aujourd'hui, je travaille sur un autre poste mais toujours en forêt en milieu naturel mais lorsque je me sents bien et que je tape dedans, alors ça se paye cash, 2 à 3 jours plus tard, je suis à plat.

J'aimerais qu'on reconnaisse que cette maladie dont je souffre, est due aux nombreuses piqûres de tiques que j'ai subi lors de mon travail en forêt, c'est depuis que je me suis fait piqué que je suis tombé

malade. Par contre, ma sérologie est douteuse? Mon doc.Lyme dit que c'est très dur de faire passer ça en maladie pro. :| :| :|


Je ne suis pas un tire au flanc, j'adore mon métier, je n'ai qu'une envie c'est de pouvoir reprendre mes tronçonneuses et de pouvoir travailler comme je le faisais avant. Mais là, c'est impossible, j'ai récupéré 30

% de ma force.C'est sûr qu'avec le traitement, la quasi totalité des symptômes ont disparus mais ils reviennent en cas de herxs ou si je suis fatigué. :pagrave


Comment faire pour prouver que je viens de perdre 70 % de ma force que je n'arrive pas à retrouver, depuis que je me suis fait piquer, depuis que je suis malade???. Je travaille dans une association et nous

somme régie par la sécurité sociale. Le médecin du travail m'a déjà proposé un aménagement de poste. :-D

Elle dit que j'aurais besoin d'une sérologie positive pour demander un temps partiel???

Bon courage à vous tous et à vous toutes


DAVID


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Avr 2016 17:38 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Mai 2015 18:58
Messages: 773
Bonjour David, pas facile de faire reconnaître cette maladie ..... Etant donné qu'elle est mal connu et pas reconnue en France ..... le plus important c'est que tu guérisses .... c'est galère pour bcp de personnes ici le travail , moi je suis a mon compte alors c'est compliqué aussi .... Est ce que tu ne pourrais pas envisager une rupture conventionnelle qui te permettrait d'avoir droit au chomage ?? En ce moment tu en es ou dans lyme ? tu souffres? tu tiens debout?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Avr 2016 18:08 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 22 Mars 2016 18:26
Messages: 41
Bonjour David,

Comme l'a dit Lena58 c'est pas facile d'obtenir quoi que ce soit sachant que la maladie n'est pas reconnue…même si les symptômes sont bien là malheureusement.

J'ai été obligée d'arrêter de travailler du jour au lendemain car je n'arrivais plus à tenir debout ni à me rendre à mon travail… Je n'ai eu droit à rien comme aménagement étant donné que ma sérologie est négative en France (et positive dans les autres pays…) même si les co infections sont bien présentes dans mes résultats.
Je ne sais pas comment ça fonctionne dans ton métier mais si tu peux avoir une rupture conventionnelle avec ton employeur essaye de voir avec lui, ça peut être une solution temporaire le temps que tu ailles mieux et que tu sois capable de reprendre ton métier.
Je n'ai pas pu l'avoir car j'étais encore en période d'essai (et on ne peut pas renvoyer un salarié malade), mais je m'en sors quand même :) Le plus important c'est de garder le moral !

Avec un peu de chance, la médiatisation de la maladie aujourd'hui va permettre de faire changer les choses petit à petit.

Courage !!! Et prends soin de toi,

Chloé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Avr 2016 19:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 01 Fév 2016 17:13
Messages: 105
bonjour David et lena
Attention mauvaise idée le chômage !!
David a trouvé un médecin du travail compatissant qui lui propose un aménagement de poste, c'est une chose à envisager.
Pôle Emploi sera certainement moins conciliant, leur logique étant que vous devez être disponible pour travailler, si vous commencez à leur dire que vous êtes malade ils vous renverront vers la Sécu !
Il faudrait d'abord une reconnaissance de handicap, à ce moment là Pôle Emploi ne pourrait vous proposer que des emplois adaptés à votre état.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Avr 2016 21:15 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Mai 2015 18:58
Messages: 773
Oui c'est pas facile financièrement quand on a cette maladie ....., je ne sais vraiment pas quoi te conseiller David , j'espère surtout que ta famille te soutient financièrement et avant tout moralement .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 08 Avr 2016 12:35 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 02 Juin 2015 15:23
Messages: 78
Lena58 a écrit:
Bonjour David, pas facile de faire reconnaître cette maladie ..... Etant donné qu'elle est mal connu et pas reconnue en France ..... le plus important c'est que tu guérisses .... c'est galère pour bcp de personnes ici le travail , moi je suis a mon compte alors c'est compliqué aussi .... Est ce que tu ne pourrais pas envisager une rupture conventionnelle qui te permettrait d'avoir droit au chomage ?? En ce moment tu en es ou dans lyme ? tu souffres? tu tiens debout?


Bonjour Lena,

J'ai commencé à être convenablement soigné depuis 10 mois maintenant grâce à France Lyme que je ne remercierais jamais assez :cool !!! Mon aménagement de poste me

permet de pouvoir ramener un salaire pour élever mes 2 filles, payer mon crédit de maison ( encore 22 ans ) et vivre... Mais, je te jure qu'il y a des jours ou je me sents si

seul et si incompris ( par ma femme et mon employeur).Pour tenir le coup, j'ai commencé une psychothérapie depuis 6 mois qui me fait du bien mais c'est cher ( 50 euros la

séance tous les 15 jours et non pris en charge). Cette maladie tombe mal car j'ai eu une enfance et une adolescence très difficile, de plus, j'ai été abusé par un jeune adulte

lorsque j'étais un petit garçon. :rouge

Mais dès fois, c'est trop dur, j'ai envie de baisser les bras, je me dits continuer à ne pas être bien, se sentir comme une bête blessée dans son trou, c'est l'impression que j'ai

de moi-même et dès que quelqu'un s'approche alors je "MORDS". Et j'ai des idées noires, c'est humain tout simplement.

Alors, je mène la guerre sur tous les fronts, il faut faire marcher la résilience qui est tapie au fond de nous et qui nous dit de ne jamais baisser les bras :-D :-D :-D .


Ce qui est dur aussi, c'est d'apprendre à connaître les cycles de la maladie, on est en forme, on retrouve la patate pendant quelques jours et après c'est à nouveau le fond du

trou. Par contre, les périodes ou je ne suis pas bien sont de plus en plus courtes et les périodes ou je vais vraiment bien, je les savoure :bigsmile :bigsmile :bigsmile , que

du bonheur!!!!!
chloergs a écrit:
Bonjour David,

Comme l'a dit Lena58 c'est pas facile d'obtenir quoi que ce soit sachant que la maladie n'est pas reconnue…même si les symptômes sont bien là malheureusement.

J'ai été obligée d'arrêter de travailler du jour au lendemain car je n'arrivais plus à tenir debout ni à me rendre à mon travail… Je n'ai eu droit à rien comme aménagement étant donné que ma sérologie est négative en France (et positive dans les autres pays…) même si les co infections sont bien présentes dans mes résultats.
Je ne sais pas comment ça fonctionne dans ton métier mais si tu peux avoir une rupture conventionnelle avec ton employeur essaye de voir avec lui, ça peut être une solution temporaire le temps que tu ailles mieux et que tu sois capable de reprendre ton métier.
Je n'ai pas pu l'avoir car j'étais encore en période d'essai (et on ne peut pas renvoyer un salarié malade), mais je m'en sors quand même :) Le plus important c'est de garder le moral !

Avec un peu de chance, la médiatisation de la maladie aujourd'hui va permettre de faire changer les choses petit à petit.

Courage !!! Et prends soin de toi,

Chloé



Bonjour Chloé,

Merci, c'est sympa :bigsmile .

Le médecin du travail m'a dit qu'avec une sérologie positive, je pourrais demander un mi-temps thérapeutique. Mon poste est aménagé, c'est déjà très bien.

La solution de la rupture conventionnelle ne m'attire pas. Chez Pôle Emploi, y'a à boire et à manger, le boulot ne courre pas les rue en Picardie et le chômage c'est pas mon

truc.Ce que je veux, c'est qu'on reconnaisse que depuis que je bosse dans ma boite, je me suis fait piquer plusieurs fois par des tiques et depuis, je suis tombé malade avec

toutes ces conséquences. :rouge


Comme partout, il faut un responsable, on sait partout dans notre société te faire sentir et comprendre lorsque tu es responsable. Et bien là, je l'ai

trouvé le responsable et si je dois quitter cette boite, je partirais avec des écrits et des documents de médecins ou autres qui prouveront que je suis malade depuis que je

bosse dans cette boite.C'est pour ça que je vais voir un célèbre infectiologue sur Paris en mai. C'est trop facile, on est salarié, donc on doit la fermer!!!!

Pas d'accord du tout. De plus, mon doc Lyme ne veut pas me faire de sérologie sur d'éventuelles co-infections, je pense qu'il a peur de se faire taper dessus.

Il m'a seulement fait faire celui pour la griffe du chat.

Je comprends ça, j'ai acheté le livre "L'affaire de la maladie de Lyme" de Roger Lenglet et Chantal Perrin. Des clients de médecins sont convoqués au tribunal :pt :pt

par la CPAM. C'est honteux.

Selon lui, le traitement qu'il m'a donné "tape" sur les co-infections. Qu'en penses-tu????

louise3112 a écrit:
bonjour David et lena
Attention mauvaise idée le chômage !!
David a trouvé un médecin du travail compatissant qui lui propose un aménagement de poste, c'est une chose à envisager.
Pôle Emploi sera certainement moins conciliant, leur logique étant que vous devez être disponible pour travailler, si vous commencez à leur dire que vous êtes malade ils vous renverront vers la Sécu !
Il faudrait d'abord une reconnaissance de handicap, à ce moment là Pôle Emploi ne pourrait vous proposer que des emplois adaptés à votre état.


Bonjour Louise,

Pour la reconnaissance de handicap, il faut une sérologie positive????


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 08 Avr 2016 15:33 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 22 Mars 2016 18:26
Messages: 41
Bonjour :)

Alors déjà oui c'est sûr que le recours à Pôle Emploi c'est en dernier recours évidemment hein ! J'en parlais car moi je me suis retrouvée sans rien du jour au lendemain car je n'ai pas eu d'aménagement de poste et je n'étais pas apte à venir à mon travail. J'ai été forcée de rompre mon contrat car j'étais en période d'essai, et un recours à Pôle Emploi m'aurait été utile financièrement car je n'ai droit à rien du tout de la sécurité sociale évidemment. Je suis donc chez moi, sans revenu, en attendant que "ça passe" et que je puisse travailler à nouveau… C'est le plus difficile je crois, avoir envie de travailler, mais ne physiquement pas pouvoir, tout en sachant que la maladie n'est pas reconnue...

Avec une sérologie positive je crois que tu es déjà mieux reconnu mais je ne connais pas assez pour te dire à quoi tu aurais droit. Peut-être qu'un médecin peut évaluer ton degré d'invalidité?

J'espère vraiment qu'ils reconnaitront que tes problèmes viennent des tiques auxquelles tu as été exposé dans ton travail. Tu nous diras ce que dit le médecin au mois de mai! En attendant, eh bien continue à ne pas baisser les bras même quand tu n'en peux plus et profite des moments où tu te sens mieux :) Je n'ai jamais été aussi active que les jours où "ça va" car je sais que le lendemain je serai alitée, alors je fais tout ce que je peux faire dans la journée sans m'arrêter !

Je ne savais pas que la sérologie des co infections était aussi problématique que celle de Lyme… Mais c'est vrai que quand mon médecin m'a donné le premier traitement il m'a dit qu'il agirait à la fois sur la borrelia, babesia et un autre truc. Donc ton traitement peut peut-être agir sur les co infections si tu en as, je ne sais pas trop quoi te dire !

En tt cas, bon courage!

Chloé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Avr 2016 08:37 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Mai 2015 18:58
Messages: 773
David, évidemment il est certain que tu t'aies fait pique sur ton lieu de travail, c'est certain , je connais tellement de bûcherons qui ont cette maladie et qui malgré tout continuent de faire ce travail ( dont 1 personne en fauteuil roulant mais qui continue ce métier ) ....!???!!. Il faudrait par la suite ( lorsque tu seras guéri ) que tu changes de travail/ de voies si tu ne veux pas risquer de te faire piquer a nouveau, qu'en penses tu?? , autrement tu risques de te faire contaminer a nouveau . Le responsable de ta maladie c'est plus ton métier que ton patron . Est ce que ton patron t'a force a travailler dans les bois? Est ce que ton patron savait qu'il y avait des tiques contaminés susceptible de te donner lyme chronique ?? Non il ne savait pas étant donne que lyme chronique n'est pas reconnu en France ....... *************** Par contre tu vois moi j'ai des parents passionnes de bois ( un peu comme toi je pense ) ils adorent tronçonner , les bois , les animaux , bref c'est leur vie . Ils m'ont traîne dans ces bois en me laissant dans les herbes hautes sans jamais s'occuper de moi, j'étais seule dans les bois toute la journée avec aucune considération , aucun jeu , RIEN , ils me traitaient comme une m*rde et j'étais vraiment une entrave a leur passion dévorante des bois , je les gênais quand ils voulaient tronçonner , je les gênais quand ils voulaient faire un feu ..... Bref j'étais traite comme un chien, ils m'arrachaient les tics, je tombais malade et ils n'y accorde aucune espèce d' importance, jamais ils m'emmenaient chez le médecin , j'étais pourtant une enfant qui avait besoin de soins . Tout ça pour dire que LA , oui mes parents sont responsables en partie de mon état aujourd'hui , pour négligence pendant l'enfance et manque de soin et d'hygiène . Est ce le cas de ton patron ??????


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Avr 2016 09:58 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 01 Fév 2016 17:13
Messages: 105
@david
Une sérologie positive peut aider, mais d'après ce que j'ai compris c'est sur les handicaps que la reconnaissance se fait, pas sur la maladie elle-même.
Moi j'ai la chance de bénéficier d'un dispositif de pôle emploi qui me permet de toucher mes allocs jusqu'au moment où je pourrai prendre ma retraite à taux plein (car comme beaucoup de femmes j'ai tellement de trous dans ma carrière que là c'est impossible).
Mais depuis que j'ai obtenu ça, ma conseillère m'appelle plus souvent dès qu'une offre d'emploi pourrait me convenir, pour le moment j'ai réussi à éviter de devoir retravailler en disant que je n'accepterais que des emploi vraiment très proches de chez moi (10 km maxi) et de très très courte durée (intérim) ça limite déjà beaucoup.
Mais j'ai 62 ans, une conseillère peut comprendre, ça dépend aussi du conseiller(ère) certains sont bornés et poussés par leur hiérarchie ils s'acharnent sur vous pour vous faire accepter n'importe quoi ou pour vous virer du chômage (faut bien faire baisser les chiffres !).
Il suffit d'aller faire un tour sur le site "recours radiation" pour le voir.
Ensuite que se soit chômage, indemnités sécu ou invalidité la baisse de revenus est importante.
Financièrement c'est très dur, beaucoup de traitements qui nous feraient du bien (huiles essentielles par exemple) sont inaccessibles car non remboursés et très cher, chaque fois que je peux je les réserve à ma fille.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Avr 2016 06:12 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 02 Juin 2015 15:23
Messages: 78
Bonjour Lena
Citer:
Il faudrait par la suite ( lorsque tu seras guéri ) que tu changes de travail/ de voies si tu ne veux pas risquer de te faire piquer a nouveau, qu'en penses tu?? ,

C'est sûr et certain.

Citer:
Le responsable de ta maladie c'est plus ton métier que ton patron . Est ce que ton patron t'a force a travailler dans les bois? Est ce que ton patron savait qu'il y avait des tiques contaminés susceptible de te donner lyme chronique ?? Non il ne savait pas étant donne que lyme chronique n'est pas reconnu en France ....... ***************

L'idée, ce n'est pas que je veuille incriminer qui que ce soit mais bon comme je l'expliquais, le taullier c'était moi, j'adore mon métier, il fallait que ça avance, c'est un métier passion comme toi c'est sûr. Je faisais des heures, j'étais sur chantier avant le lever du soleil tous les jours et le soir je repartais tard, je bossais 10 à 12 heures par jour, je bossais le samedi aussi et le dimanche, c'était jardin. Aujourd'hui, je suis malade à cause de mon métier, c'est vrai et donc le responsable de ma maladie c'est mon métier.
La chance que j'ai peut-être par rapport à toi, c'est que je vais tout faire pour passer ça en maladie pro, qu'il y ait une trace quelque part qui dise que je suis tombé malade à cause de nombreuses tiques qui m'ont piqué en forêt pendant mon travail, qu'aujourd'hui ma vie est détruite!!! Je ne lâche rien.
Si je ne faisais pas marcher ma résilience, je serais déjà sous anti-dépresseur ou en hôpital psychiatrique.

Citer:
Par contre tu vois moi j'ai des parents passionnes de bois ( un peu comme toi je pense ) ils adorent tronçonner , les bois , les animaux , bref c'est leur vie . Ils m'ont traîne dans ces bois en me laissant dans les herbes hautes sans jamais s'occuper de moi, j'étais seule dans les bois toute la journée avec aucune considération , aucun jeu , RIEN , ils me traitaient comme une m*rde et j'étais vraiment une entrave a leur passion dévorante des bois , je les gênais quand ils voulaient tronçonner , je les gênais quand ils voulaient faire un feu ..... Bref j'étais traite comme un chien, ils m'arrachaient les tics, je tombais malade et ils n'y accorde aucune espèce d' importance, jamais ils m'emmenaient chez le médecin , j'étais pourtant une enfant qui avait besoin de soins .

T'as eu une enfance très difficile. Je connais la bêtise des adultes sur des enfants...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Avr 2016 06:15 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 02 Juin 2015 15:23
Messages: 78
Bonjour Chloé,
Citer:
J'en parlais car moi je me suis retrouvée sans rien du jour au lendemain car je n'ai pas eu d'aménagement de poste et je n'étais pas apte à venir à mon travail. J'ai été forcée de rompre mon contrat car j'étais en période d'essai, et un recours à Pôle Emploi m'aurait été utile financièrement car je n'ai droit à rien du tout de la sécurité sociale évidemment. Je suis donc chez moi, sans revenu, en attendant que "ça passe" et que je puisse travailler à nouveau…


Tu peux demander des aides??? RSA??? CMU?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Avr 2016 06:17 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 02 Juin 2015 15:23
Messages: 78
Bonjour Louise,
Citer:
Financièrement c'est très dur, beaucoup de traitements qui nous feraient du bien (huiles essentielles par exemple) sont inaccessibles car non remboursés et très cher, chaque fois que je peux je les réserve à ma fille.



C'est clair


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Avr 2016 08:23 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Mai 2015 18:58
Messages: 773
Je comprends David ....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Avr 2016 08:37 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Mai 2015 18:58
Messages: 773
Sinon il faudrait que ton doc Lyme dise que tu as une SEP ou autre maladie reconnue par sécu ??? Je sais pas quoi te conseiller financièrement , j'ai au moins cette chance par rapport a toi d'etre aidée financièrement . Moi aussi tu sais j'ai des idées noires et dieu sait que je suis dynamique et pleine de vie a la base . Et si tu vas voir un psychiatre en expliquant ton parcours et ta maladie , il peut pas te faire des arrêts maladies prolongés ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Avr 2016 12:30 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 22 Mars 2016 18:26
Messages: 41
DAVID a écrit:
Bonjour Chloé,
Citer:
J'en parlais car moi je me suis retrouvée sans rien du jour au lendemain car je n'ai pas eu d'aménagement de poste et je n'étais pas apte à venir à mon travail. J'ai été forcée de rompre mon contrat car j'étais en période d'essai, et un recours à Pôle Emploi m'aurait été utile financièrement car je n'ai droit à rien du tout de la sécurité sociale évidemment. Je suis donc chez moi, sans revenu, en attendant que "ça passe" et que je puisse travailler à nouveau…


Tu peux demander des aides??? RSA??? CMU?



Hello David,

J'ai de la chance d'avoir la sécu et d'avoir pu prolonger ma mutuelle du coup je suis couverte, mais je n'ai pas droit au RSA car je vis avec mon conjoint, même s'il lance son activité et qu'il n'a donc pas de revenu pendant quelques mois, le temps que son business se lance. Mauvais timing, mais bon, on pouvait pas prévoir… J'ai demandé le chômage, diverses aides, mais je n'ai rien pu avoir.

J'ai de la chance d'avoir bossé dans une grande entreprise avant qui offrait pas mal d'avantage donc intéressement participation que j'ai mis de côté pour un achat immobilier, et qui me servent finalement à vivre en attendant d'être en forme pour retrouver du travail!!!


Courage…. Il faut surtout garder le moral moi c'est ce qui me permet de tenir le coup.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.