Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 19 Oct 2018 01:23

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Règles du forum


Veuillez cliquer ici afin de consulter les règles du forum



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 96 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 24 Mars 2016 23:13 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
Salut à tous,

Je m'appelle Adeline et je souhaitais vous remercier pour l'aide précieuse que ce forum nous a apportée à mon compagnon (Fabien déjà sur le site) et à moi même.
Je viens d'adhérer à l'association et je suis vraiment contente de venir discuter sur le forum.

Pour me présenter, je m'appelle Adeline, je suis malade depuis juin 2012 d'un "lyme" chronique, soit depuis presque 4 ans maintenant.

J'ai été piquée en montagne par une tique, dans les monts du Pilat vers Lyon, et j'ai chopé plein de coinfections (borrelia, bartonella, babesia, etc. bref la totale!).

J'ai commencé par avoir un petit erythème rouge autour de la piqure qui s'est rapidement évanoui. Je suis allée voir mon généraliste qui m'a mise sous 2 gr d'amoxicilline.

Je sentais que l'infection se propageait méthodiquement dans tout le corps malgé le traitement, et je lui disais "vous êtes sur que je ne suis pas sous dosée ? Je sens que ça se dissémine.".

En effet, la piqure était sur la cheville gauche puis la sensation est montée au genou gauche, puis à la hanche, puis l'épaule, le poignet et la main, toujours gauche, puis ça s'est décalé à droite. J'ai vraiment senti la dissémination et j'ai fait tellement peur à mon médecin qu'il a fini par me mettre sous docycycline après avis du "spécialiste" de l'Hopital P. à T. hum...

En 10 jours j'avais déjà des symptômes très violents qui se sont ensuite intensifiés : fièvre, douleurs aux articulations, sensation de flotter, 15 heures de sommeil, une chiasse du moyen âge, des petits boutons rouges sur le visage qui partaient et revenaient, plus de mémoire, plus d'intellect, des crises de rage, des humeurs descendantes, de la dépression, une immense fatigue et j'en passe... Je sentais que tous mes systèmes étaient attaqués et heureusement j'avais vu la tique (nymphe) donc j'ai pu rapidement comprendre ce qui m'arrivait. Comme j'avais eu un chien, je connaissais bien le problème.

Puis les problèmes se sont enchaînés. La famille ne comprenait rien, voulait que j'aille voir le spécialiste, ce que j'ai fait pour m'entendre dire que j'étais guérie. Puis mon généraliste a refusé de continuer à me soigner sauf avec du doliprane hum...

Négative à tous les tests. Il a fallu trouver un généraliste qui accepte de me traiter, la croix et la banière. J'ai fini par faire un western blot dans un labo parisien, borrelia est sortie mais en point d'indice... Bref, t'es malade, mais pas encore assez pour te hisser à hauteur de test...

Premiers herxhs, donc premières detoxs... L'horreur...

J'ai envoyé mon sang en Allemagne dans une clinique où ils testent le sang avec des ordinateurs ayant enregistré des fréquences. Ca a été le premier test qui m'a confirmé (enfin) ce que je savais déjà, que j'étais super malade.

Conséquences directes de cet Hirochima du corps et de l'âme : Tri dans les amitiés, quasi ruptures familiales, révélation religieuse, des rencontres improbables, des souffrances terribles, une vie déchiquetée, une remise en question totale de ma vision du monde, et des lectures extraordinaires : Horowitz, Hertoghe, Klinghardt ... : je ne pensais pas que je vivrais autant de choses à cause de, et grâce à, cette maladie.

Comme la France est à la ramasse, avec mon compagnon en est allés se faire soigner en Belgique, puis aux Etats-Unis, puis en Allemagne récemment. Si ça vous intéresse, je pourrais vous en parler.

Grâce aux Etats-Unis, j'ai enfin pu remplacer les 4 antibiotiques que je prenais quotidiennement par des plantes tout autant efficaces. Par la méthode de l'ART ma médecin m'a confirmé que j'avais bien les trois souches infectieuses auxquelles on pensait.

Au niveau des soins, je suis passée évidemment par les stars, les antibiotiques, puis par l'acupuncture, la réflexologie, les huiles essentielles et d'autres.

Je dois dire que quelque chose m'a vraiment apporté l'énergie dont j'avais besoin pour continuer à travailler, alors que même sous antibiotiques je me sentais vraiment tomber, et que je me disais que je n'allais pas pouvoir continuer : le régime hormones, du D .. H.. Je n'y avais pas pensé mais cette cochonnerie dérègle aussi vos systèmes hormonaux qui régulent totalement votre être.
J'ai donc trouvé les hormones qui s'étaient mises à déconner (cortisol, EPO, insuline etc.) grâce au livre, et j'ai pu sélectionner les aliments à privilégier pour les rééquilibrer naturellement. En 24 heures, je n'étais plus la même, et j'ai pu continuer mon travail, c'était vraiment la métamorphose.
L'acupuncture m'a beaucoup soulagée aussi quand je n'étais pas bien traitée par les antibiotiques (j'ai pas mal tâtonné pour trouver la bonne combinaison qui me soulageais vraiment).

Donc ce message pour vous dire qu'aujourd'hui, malgré toutes les coinfections que j'ai sur le dos, je vis à peu près normalement.
Ne baissez pas les bras, c'est dur mais on peut toujours trouver quelque chose ou quelqu'un pour aller mieux.
Je ne suis pas guérie mais je peux vivre et apprécier la vie sans appeler la mort tous les jours comme je le faisais avant. J'ai toujours mal au cou, toujours des tâches rouges, toujours 75% de mémoire et 70% d'intellect mais je vis avec et je peux être presque normale.

Bonne chance à tous, et courage, il y a toujours quelque chose en plus à trouver pour être soulagés.
Et merci au forum lyme pour tous ces bons conseils et ce soutien psychologique dont on a tant besoin quand on est mal.

A très bientôt,

Adeline


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Mars 2016 08:49 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Oct 2005 19:15
Messages: 6210
Localisation: melleroy 45
Adeline

Bienvenue!!

Depuis le temps que je connais ton existence heureuse de te lire

je vais voir de ce pas ce qu'est le régime hormone, je sens qu'il y a un truc à grappiller dedans

Au plaisir


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Mars 2016 11:39 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 15 Déc 2014 20:43
Messages: 169
Bienvenue sur le forum et merci pour ton témoignage.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Mars 2016 11:45 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 14 Déc 2015 12:35
Messages: 171
Localisation: VILLEPARISIS 77
Bienvenue a toi et merci pour ce temoignage.

_________________
$issi


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Mars 2016 21:07 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
@ Christine : merci !

C'est vrai que je laissais Fabien s'occuper du forum ; quand j'étais mal je me renfermais et je ne voulais pas voir le monde ni parler aux gens. Je gérais mal la situation. Et ça s'est estompé progressivement.

Aujourd'hui comme ça va vraiment mieux, et que je sais qu'en plus je peux aider du monde, fournir par mon témoignage des informations, ben me voilà.

En tout cas merci à toi pour toutes les infos que tu nous a données, qui nous ont vraiment aidées.

Le régime hormone ça a vraiment été un truc incroyable pour moi. Je l'ai découvert par hasard (mais je ne crois plus au hasard maintenant...) en recevant un prospectus des éditions Thierry Souccar après leur avoir acheté le bouquin d'Horowitz traduit en français.

Dans ce livre, tu comprends qu'aussi bien ton apparence physique que ton tempéramment sont fonction de tes dérèglements ou de tes stabilités hormonales.

Par exemple, si tu as une calvitie : carence en testostérone et/ou excès de dihydrotestostérone, si tu as des ridules verticales au dessus des lèvres : carence en oestrogènes, si tu as de l'assurance : bonne hormone de croissance, si tes sourcils sont moins fournis sur le tiers extérieur : carence en hormones thyroïdiennes, si tu as tendance à te laisser envahir par le stress : carence en cortisol etc.

Et grâce à ce livre, tu comprend quel aliment privilégier, à quel moment de la journée le prendre et jusqu'à comment le cuisiner.
Il te dit aussi ce qu'il faut éviter, et c'est assez récurrent pour toutes les hormones. Par exemple, le café les déprime fortement, il faut éviter les produits laitiers, le sucre etc.

Globalement il faut privilégier le régime de nos ancêtres, c'est à dire celui du chasseur-cueilleur. Il explique qu'on a perdu de l'espérance de vie quand on est passés à l'agriculture.

Donc en très gros il faut privilégier des protéines animales ou végétales, des fruits et des légumes (et bio bien sur.. pour éviter les pesticides, les métaux lourds et j'en passe)...

Mais sur moi ça a vraiment été incroyable, ça m'a remontée comme une pendule.

Nos équilibres sont si subtiles qu'avec notre alimentation européenne, notre machine n'arrive plus à fonctionner déjà quand on est bien portant, alors malade...

A bientôt !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Mars 2016 22:44 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2014 16:38
Messages: 407
Bonjour Adeline, merci de ces informations, c'est super de voir que tu as de l'énergie, ça donne de l'espoir :-D

Tu as vu qui aux USA ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Mars 2016 17:23 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
Salut Hélène,

Alors j'ai été au Sophia Health, la clinique du Dr Dietrich Klinghardt.
C'est à Woodinsville, dans la banlieue de Seattle, côte Ouest des US.

Ma médecin s'appelle Nicol Giandomenico, tu peux voir les équipes sur le site du Sophia health.
On est partis avec mon compagnon tous les deux se faire soigner là bas.

Comme je l'ai dit dans mon intro, ils utilisent la méthode de l'ART, ce qu'ils appellent le "muscle testing".
Je ne peux pas expliquer en profondeur cette méthode parce que tout est toujours écrit en anglais et que c'est hyper technique et complexe, mais en gros, c'est une méthode non invasive qui utilise les réactions de ton propre corps afin de savoir si tu réagis à telle molécule, à tel traitement, à telle bactérie, à tel parasite etc.

En gros, au lieu d'utiliser la chimie, ils utilisent des principes de physique (ondes, féquences, énergie corporelle, photons etc..).

Tu es allongée sur une table, ils te placent deux gros blocs de chaque côté de la tête, puis ils placent alternativement le produit dont ils souhaitent tester ta réactivité sur les blocs. Ensuite ils te touchent une partie du corps et observent la réaction, soit en te tirant les bras en arrière soit en utilisant le bras d'un membre de leur équipe.
Soit le bras se braque, soit il est détendu. En fonction de la réaction, ils sont capables de te dire très exactement à quoi tu réagis : que ce soit des infections, des métaux lourds, des parasites, tout ce qu'ils veulent tester ; et tout ça, sans prise de sang.

Quand tu descends de la table, je peux te dire que tu es vraiment dans un drôle d'état alors qu'on ne t'a rien injecté ni ponctionné.
C'est vraiment très impressionnant et hyper novateur.

Quand on est arrivés, on était sous 4 antibios et la médecin m'a demandé d'arrêter mon traitement. J'avoue que j'étais pas très chaude, mais bon j'étais là pour ça donc je l'ai fait.

Au premier jour d'arrêt, la médecin avec le muscle testing me disait que j'avais borrélia, bartonella uniquement dans les tendons et que babésia était très peu active. Elle m'a donc prescrit un traitement à base de quelques plantes.

Au fur et à mesure des jours et des consultations, elle me disait que babésia grandissait, ce qui signifiait qu'elle avait été bien bloquée par les antibiotiques. Le fait de les avoir arrêtés provoquait une remontée de l'infection qui reprenait de plus belle. Que ce soit bartonella ou babésia, tout reprenait à fond. Elle m'a donc ajusté le traitement.

Tout le séjour a été comme ça, et plus elle réajustait, mieux je me sentais, jusqu'à me sentir vraiment bien couverte.

Elle ne nous a pas prescrit que les plantes, on avait des injections d'artesunate, (un antipaludéen puissant conte babésia qu'on ne trouve qu'en Chine) ( et qu'on doit continuer ici deux fois par semaine... ), notre sang était filtré et passé à l'ozone, on avait des injections par IV de 25 grammes de Vit C, et j'en passe...

On avait aussi et surtout un suivi détox d'enfer : des hydrothérapies du colon, des sauna, des footbath, de la chlorella... Le Dr Klinghart est cathégorique là dessus, on ne peut pas se passer d'une intense détox quand on est malade. Ca fait partie intégrale du traitement.

Ensuite, elle nous a indiqués quels métaux lourds on avait et où ils étaient placés.
J'ai donc subi 2 injections de chélateur, le lendemain, je ne pouvais presque plus marcher, c'était horrible, j'avais l'impression d'avoir 80 ans. C'est là que je peux dire et témoigner à quel point c'est dangereux. Heureusement le lendemain, j'avais une hydrothérapie du colon, et ça m'a rendue toutes mes capacités. Mais franchement, sans suivi detox c'est inenvisageable pour moi, c'est beaucoup trop violent.

Bref, ils font ça à l'américaine, c'est à dire à fond, sur tout.

Depuis, je ne suis donc plus sous antibiotiques et je n'ai plus tous les effets secondaires, l'agression continuelle du système digestif, tout ça est derrière moi. Même si je sais que ça reste précaire, ça a vraiment été formidable.

A bientôt et si t'as d'autres questions n'hésite pas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Mars 2016 10:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Enregistré le: 24 Jan 2015 13:38
Messages: 2906
Localisation: 93
Adeline JC a écrit:
Il explique qu'on a perdu de l'espérance de vie quand on est passés à l'agriculture.


Je ne sais pas pour le reste, mais ça c'est une grosse co..erie !
Flam

_________________
L’obstacle majeur en France, c’est la mentalité de nos facultés de médecine. C’est l’une des plus rétrogrades du monde. Les facultés de médecine valorisent le pouvoir, le silence; elles valorisent la compétitivité entre les médecins ...
Martin Winckler


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Mars 2016 15:28 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Déc 2015 16:44
Messages: 113
Localisation: 77 - 93
Salut Adeline. Super intéressant ton témoignage!
La partie sur les hormones m'intéresse beaucoup. En effet j'ai un dérèglement de l'hypophyse (avec une alternance entre un hyper et hyposécretion de toutes les hormones hypophysaire) et je ne sais pas du tout comment gérer ça. Et je n'arrive d'ailleurs pas à trouver d'informations sur ça sur le net.
C'est peut être une question indiscrète mais je me suis également toujours demandé quel était le cout financier et les démarches pour se faire soigner à l'étranger (tu peux répondre par MP si tu préfères)
Merci beaucoup bon courage.
Aurélie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Mars 2016 17:12 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 25 Août 2014 16:38
Messages: 407
Merci Adeline pour tous ces renseignements,

Quel programme ! Je suppose que tout cela représente un sacré budget,

Vous êtes restés combien de temps sur place ?

As tu vu des informations sur les enfants autistes chez le Dr Klinghardt ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Mars 2016 17:24 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Oct 2005 19:15
Messages: 6210
Localisation: melleroy 45
Adeline

Comme c'est bientôt mon anniversaire

j'ai fait un caprice et j'ai demandé le livre à mon mari!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2016 00:13 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
@ Hey Christine !

Tu as bien fait, il faut bien qu'on se serve de nos atouts de temps en temps, hé hé hé !...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2016 00:14 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
@ Flam : je cite le Dr Hertoghe, le régime hormone, p 205 : "Malgré ce que l'on pense souvent, les hommes du Paléolithique étaient grands. Ce n'est d'ailleurs que récemment que nos contemporains les ont rattrapés. Ils étaient également peu souvent malades et avaient une espérance de vie tout à fait honorable compte tenu des conditions de vie difficiles. Or, l'avènement de l'agriculture a entraîné une diminution de 20% de celle-ci. De nombreux chercheurs s'efforcent aujourd'hui de comprendre la raison de cette nette dégradation consécutive au passage de l'alimentation du chasseur-cueilleur à celle d'agriculteur éleveur. Un point capital semble être le rôle du rapport entre les protéines et les glucides. Après la conversion à l'agriculture, le régime alimentaire s'est en effet considérablement enrichi en glucides complexes au détriment des protéines. Or, on le sait, un excès de glucide entraîne une résistance à l'insuline et un état inflammatoire qui favorisent toutes sortes de maladies"...

Je trouve cette analyse tout à fait pertinente, hautement rationnelle et parfaitement avérée scientifiquement.
Après, j'ai fait mon St Thomas moi aussi, donc je ne te jetterai pas la pierre lol. On est libres de penser ce qu'on veut et heureusement !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2016 00:14 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
@ Aurélie "Papadoum" (joli nom !)

Ma pauvre, tu dois déguster. Le problème dans ton cas, c'est que cette glande assure la production d'une dizaines d'hormones à elle seule et que si elle est déréglée ; c'est comme si un chef d'orchestre arrivait saoul à l'ouverture d'un opéra, tout le reste de l'orchestre joue n'importe comment et une symphonie magnifique devient une cacophonie tragique.

J'aurais donc plutôt tendance à prendre le problème à la source, qui est le blocage de ta glande et son dérèglement.
Est-ce que ton lyme est simple ou complexe, et est-ce que tu es bien traitée ? Ce n'est évidemment qu'une partie du problème mais il est vraiment très important.

Ensuite, l'hypophyse gouverne par deux paramètres : elle libère elle même des hormones qui se retrouvent dans le sang, et elle stimule d'autres glandes endocrines (thyroïde, surrénales, testicules ches l'homme et ovaires chez la femme). En réalité elle est directement ou indirectement liée à la production d'ACTH, de FSH, de LH, de mélatonine, d'ocytocine, de somatotrophine, de TSH, et surement d'autres que j'oublie.

Donc le seul conseil que je peux te donner c'est de regarder avec le bouquin quels symptômes sont les plus criants chez toi et donc quelles hormones fonctionnent le plus mal. J'aurais tendance à te conseiller, et c'est valable pour tout le monde, et spécialement les lymés, d'essayer le régime du chasseur cueilleur (protéines, fruits, légumes).

e toute façon, s'il y a un effet, tu le verras tout de suite, il est très rapide. A mon avis, il pourrait bien t'aider.

Courage pour ta situation. Je prierai pour toi.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2016 00:16 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 19 Mars 2016 15:12
Messages: 78
@Aurélie et Hélène :

No pb en message public, y'a rien à cacher. Et si ça peut aider un max de monde à se faire une idée précise, c'est parti.

On est partis 12 jours au Sophia health, et il fallait bien ça pour avoir un traitement vraiment couvrant.

Niveau finances, c'est très dur :

- les billets : 1200€ aller-retour (on ne pouvait partir qu'au mois d'août pendant les congés, et oui, il faut pouvoir travailler pour se payer du Klingardt, et là, ça pique...)

- tu rajoutes les assurances, la nourriture (environ 400 euros et des brouettes), la réservation du véhicule (environ 200€), le air be and be pour 10 jours (700€ et des patates)... Hummm...

- Le dur : les traitements :
au total :
de suppléments : 2000 dollars pour Fabien et 1000 dollars pour moi,
de soins : 5600 dollars, sachant que le Dr Giandomenico ne prend "que" 250 dollars de l'heure, alors que si mes souvenirs sont bons le Dr Klinghart prend environ 700€ (toujours de l'heure !).

Par contre si la consultation ne dure qu'un quart d'heure, ils font un ratio (heureusement tu me diras...).

Et ce, sans compter qu'ils nous ont envoyé voir un dentiste allemand et que ça aussi c'est un gouffre mais j'en reparlerai plus tard.

Et tout ça pour seulement 10 jours. No more livret A, tu imagines...

On a rencontrés une américaine dont la mère s'était endettée à hauteur de 10.000$ pour qu'elle puisse se faire soigner là bas, c'était vraiment l'angoisse.

Sachant qu'il faut continuer les traitements une fois rentrés en France, et que tu en as au bas mot pour 600€ par mois de commandes.

Mais en étant en forme, je peux travailler, donc me payer les traitements, donc être en forme, donc me payer mes traitements, etc. C'est la corde raide, mais bon, c'est mon choix, et pour moi ça vaut le coup.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 96 messages ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.