Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 15 Déc 2017 22:43

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller vers la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: lobofive
MessagePublié: 06 Jan 2007 12:48 
Hors-ligne
nouveau membre
nouveau membre

Enregistré le: 05 Jan 2007 20:01
Messages: 1
Bonjours a vous, je suis professeur d education physique et l'on vient de me diagnostiquer la maladie.

Pour ma part j aime le sport et continuerai à en faire mais depuis qq tps je vois ma condition faible. :pleure

En ce qui concerne ton prof a l 'ecole parle lui de ton probleme et il adaptera les exercices en fonstions de ton cas. Je pense qu il faut rester en contact avec les autres car bps pense que le sport n est que physique mais il travaille egalement le mental et le social du groupe.

a ton rythme, pas d effort dexplosivités :rouge mais de fond et d endurance , càd ou ton rythme cardiaque ne depassera pas les 130 p/min.

courage a toi et aux autres. cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Août 2011 00:05 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 26 Août 2011 22:05
Messages: 184
En allant mieux suite à un premier traitement antibio j'ai pu reprendre le sport que j'avais du arrêter (monter l'escalier devenait le mont everest)

désormais je fais de la piscine et du vélo, doucement au début puis j'augmente. La fatigue est là mais je trouve que ça aide bcp moralement de retrouver un certain contrôle sur son corps après toutes les entourloupes qu'il nous fait :yeah


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Août 2011 01:13 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7312
Localisation: bourgogne
si seulement je pouvais reprendre le sport !
juste monter les 50 escaliers et j'ai le bruit du coeur qui bat vite et fort dans les tempes
Citer:
(monter l'escalier devenait le mont everest)
tu vois ça me fait un peu ça par moments


je marche comme une limace alors que j'étais très sportive , mes muscles ont fondu
ça me désespère

velo impossible cause sacro iliaque qui fait mal
piscine : peur de l'eau et phobie qu'on puisse me voir en maillot de bain.......bref ......
desespérant mais je me dis je vais guérir , je vais guérir, je vais guérir

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog plus de 10 900 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

code JFS682 , réduction 5% sur chaque commande http://www.iherb.com
globalmail seulement pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Août 2011 21:59 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 26 Août 2011 22:05
Messages: 184
Arg je comprends !

Si tu veux reprendre il faudrait peut-être de la marche. Doucement avec des pauses. Beaucoup boire aussi. Du badminton sinon ?

Bien sur que tu vas guérir, je suis sure que bientôt tu pourras me battre à la course à pied :-D (quoi que ça j'en refais pas ça m'épuise trop)

Courage :ensemble

Linette


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Août 2011 00:13 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Mars 2010 16:59
Messages: 1092
pas vu, ce thread.....

pour ma part, j'ai fait avant l'ete quelques seances d'aquagym. Le corps est soutenu par l'eau, on se sent beaucoup plus mobile! ce n'est que quand on sort que la pesanteur nous retombe dessus :lol: La temperature est (presque) sympa. Et on peut moduler selon son etat, tant pis pour les gros yeux du prof! :lol:

Les 1eres seances , j'ai eu toutes les articulations qui craquaient, chevilles, genoux, hanches, les vertebres, les poignets, coudes, epaules, cou,hibou, pou,chou......j'avais l'impression que tout le monde les entendait :lol: Je faisais le dixieme des mouvements, et avac une amplitude ridicule !

MAIS je me suis toujours sentie plus detendue le soir meme, ca n'est que le lendemain que mon corps se vengeait. J'ai du attendre longtemps avant de pouvoir imaginer refaire une activite physique, mais comme tu le dis, Linette, ca fait du bien de reprendre 1 peu le controle de son physique!

Il me semble que l'ideal est d'arriver a ce que les lendemains ne soient pas trop terribles. La, on peut grignoter lentement (mais surement) des points. C'est d'ailleurs ce qui est preconise au bca: une activite, meme 5 minutes, sans qu'on le paye (trop)cher le lendemain
pas faisable pour tous, mais.....ca viendra!! je n'y croyais pas il y a encore 6 mois!

et pour la transpiration impossible a atteindre, il y a le sauna, lu le hammam, pour ceux qui supportent la chaleur...

voila, je compte bien reprendre a la rentree, meme si a certains moments ce ne sera pas possible.C'est un groooos point de gagne par rapport a il y a quelques annees.....et voir les progres permet aussi de voir l'evolution par rapport a lyme and co! pas desagrable! n'est-ce pas, Asian! :wink:
:ensemble

_________________
Carpe Diem...

[url= viewtopic.php?f=3&t=2987 mon topo / url]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Fév 2013 18:58 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 18 Juil 2012 22:11
Messages: 500
Localisation: Orléans
Hello,

Je vois au vu des posts que la question n'est pas tranchée.

J'ai un conseil à vous demander. Aujourd'hui ,j'ai essayé d'aller courir 20 minutes pas trop vite. Tant que je courais, ça allait bien mais quand je me suis arrêté gros mal de tempes (disparu) et cet après-midi, gêne pour respirer + fatigue.

Ma question est :
1. je suis mal parce que ça tue des bactéries et que je me tape l'effet des toxines. Autrement dit, c'est bien, il faut persévérer et essayer de les évacuer (thé vert, sillymarine, boisson etc.)
2. je suis mal car cet "effort", c'est déjà trop pour moi. Du coup, ça cause une baisse du système immunitaire et ces problèmes. Autrement dit, il faut arrêter les frais et faire des douches chaudes (pas de baignoire !) à la place ou une activité relax.

Pour ne pas confisquer le sujet, je formule ma question de manière générale : c'est bien de courir quand on est lymé, qu'on a certainement un chlamidia pneumoniae et un mycoplasma pneumoniae en prime (A. était positive là-dessus) et donc faible ?

Merci

_________________
"Je sais bien qu'à la fin vous me mettrez à bas. N'importe : je me bats !"
Edmond Rostand


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Fév 2013 19:36 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Oct 2005 19:15
Messages: 6128
Localisation: melleroy 45
Fabien!!

Si je courais, je serais mal!!!

ça ne m'a jamais réussi de ma vie entière!!!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Fév 2013 22:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 11 Nov 2008 16:05
Messages: 4408
Localisation: eure
Le sport, c'est mon boulot, donc....

Tant que j'étais capable de bosser, je faisais du sport. Quand l'épuisement, les palpitations, l'essoufflement ont eu raison de moi (les autres symptômes ne m’empêchaient pas de travailler même si c'était très dur) je me suis "laissée" arrêter par mon médecin traitant, mais je continuais une certaine activité.

Donc, ne te pose pas trop de questions, si tu as envie / besoin de bouger, bouge.... ca va pas te tuer et ca va énerver les bactéries....

J'avais remarqué que , boulot ou pas boulot, j'étais dans le même état, juste je ne me forçais pas à travailler, et surtout je ne ralentissais pas mes collègues de boulot, mais je n'étais pas mieux pour autant.

_________________
Une association sans bénévoles n'est pas une association, rejoignez-nous: http://francelyme.fr/agir/devenir-benevole/


Trouve en toi l'endroit où est la joie et la joie vaincra la douleur.Joseph Campbell

Mon Topo: viewtopic.php?f=3&t=2225#p26929


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Fév 2013 23:07 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 06 Fév 2011 03:03
Messages: 1413
Si courir te casse trop essaye plutôt qlq chose de plus doux comme nager, marcher.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Fév 2013 03:53 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 18 Juil 2012 22:11
Messages: 500
Localisation: Orléans
Merci pour vos conseils.

Je vais essayer de courir la même durée et pas vite et je verrais si ce genre de réaction est systématique ou s'il s'estompe avec le temps à effort constant. Si c'est la solution 2, ça voudra dire que c'était plutôt du herx et que je deviens plus fort. Si c'est la 1, je vais éviter de trop m'affaiblir.

L'idéal serait de tester le sauna sans effort. Si je ressens ça, ça voudrait dire que c'est un herx.

:lo :quoi :lo

_________________
"Je sais bien qu'à la fin vous me mettrez à bas. N'importe : je me bats !"
Edmond Rostand


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Fév 2013 12:33 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Juil 2010 21:27
Messages: 516
Localisation: Grenoble
pouf, pouf pouf, pouf pouf, pouf j'arriiiive ! Image

Oui, moi aussi quand j'ai commencé (que ce soit marche longue ou jogging) : gros épuisement, raideurs de partout. Je pense que c'est bien un herx (j'ai aussi remarqué des douleurs à la fin de mes joggings, à des endroits pas utilisés (joues). En période de herx, je ne peux pas non plus aller faire de sport (voire pas de marche rapide).
Ces problèmes diminuent au cours du temps. Il faut en permanence ajuster son effort à sa santé : niveau général, herx...
(il y a quand même des fois où, quand je me sentais bien, j'ai "poussé la machine" trop, volontairement, pur voir ce que ça faisait, ou par "défi" ; parfois je l'ai payé ensuite, parfois pas du tout, comme quoi...)

Mais ca m'a vraiment fait du bien, au niveau physique (sommeil) et mental. Et se voir de nouveau capable de faire des efforts physiques (même si on le paye par de la fatigue ensuite), remonte vraiment le moral ! :)
Je savais l'importance de l'exercice pour Lyme et n'ai jamais arrêté d'en faire : marche même 1/4 d'heure, puis course quand les capacités sont revenues. Dès que j’arrête trois jours, la fatigue "de fond" revient, avec la déprime...

je te conseillerais de faire 1/2h à 1h d'exercice, marche tout d'abord, puis en y rajoutant des petites périodes de course en augmentant la proportion régulièrement*. Autrement dit, avoir toujours une longue période de sport mais en augmentant l'effort progressivement.
(* : méthode lue dans un livre pour se mettre au jogging de façon générale (pas spécial pour malades) qui m'a très bien réussi, les 2 fois : pour m'initier au jogging et pour m'y remettre après Lyme)
Garder son corps en activité et chaud longtemps me semble plus intéressant que l'effort brutal (qui peut être dangereux sur un corps pas entrainé et plutôt mal : traumatismes, et qui a plus de chance d'entrainer des courbatures, qui s'ajoutent à ceux de la maladie).
En Irlande, j'ai fait une rando sur petites routes (donc marche rapide très régulière et souple) de 35 km (mal compté la distance ! :mrgreen: ) hé bien le lendemain je me portais comme un charme, ni fatigue, ni courbature ! :D et ca m'a été possible de refaire 8km pour rejoindre le village du bus.

_________________
La pierre n'a point d'espoir d'être autre chose que pierre. Mais de collaborer elle s'assemble et devient temple. Saint-Exupéry

Adhérez, aidez France Lyme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Fév 2013 14:18 
Hors-ligne
membre actif
membre actif

Enregistré le: 18 Juil 2012 22:11
Messages: 500
Localisation: Orléans
Merci !

Je me doutais bien que tu allais courir sur ce topic "sport".

A priori, je pars sur ton hypothèse du herx et de l'augmentation de la résistance physique au fur et à mesure d'efforts identiques. On verra bien.
J'ai bien compris que l'intérêt était de transpirer et de faire circuler l'oxygène. La marche ne me fait rien de probant.

Le temps de pouvoir retrouver mon vélo, je choisis donc temporairement la course (2 fois 30 minutes par semaine), dont je ne suis pas un aficionado (car traumatisante pour le dos et les articulations)

La fatigue de fond dont tu parles et qui revient sans sport, elle est que hors antibios ou tout le temps ?

++++

_________________
"Je sais bien qu'à la fin vous me mettrez à bas. N'importe : je me bats !"
Edmond Rostand


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Fév 2013 19:31 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2010 19:03
Messages: 7312
Localisation: bourgogne
tu peux danser le menuet ou le rock n roll aussi
mon MT m'a rappelé de MARCHER , je lui disais que je voulais peut être reprendre le golf mais il ne veut pas

échauffer le corps et suer tue des bactéries elles n'aiment pas ça

pour ne pas souffrir : bain chaud apres le sport + frictionner le corps avec gant de crin si tu supportes aussi + huile décontracturante

parfois je marche quelques kms tres vite et aucun probleme et parfois 300 m et aie ouille ....à n'y rien comprendre :bul

_________________
Et si tout le monde adhérait à l'association ET devenait bénévole ce serait bien non ?
http://www.forumlyme.com/phpBB3/viewtopic.php?f=3&t=3325

mon blog plus de 10 900 articles sur les MVT
http://droopyyoupi.blogspot.fr
pour trouver quelque chose , taper droopyyoupi + le mot dans google ça va plus vite !

code JFS682 , réduction 5% sur chaque commande http://www.iherb.com
globalmail seulement pour la livraison


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Fév 2013 20:52 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Nov 2009 22:03
Messages: 1870
Localisation: 59
J'apporte ma petite pierre à l'édifice :-D

Pour moi les premières séances de reprise de sport ont été très dures, il faut dire que le corps s'était bien encroûté depuis 3 ans ... puis petit à petit, sans forcer, on en fait toujours un peu plus et on le paye de moins en moins après. Aujourd'hui je refais 3 à 4h de sport par semaine sans souci.

Cela permet

1) d'élever la température du corps
2) de mieux l'oxygéner
3) de mieux éliminer les toxines (si tu bois beaucoup pendant l'effort)
4) de mieux faire pénétrer les antibiotiques, avec une circulation sanguine plus intense

Bref le rapport bénéfice/inconvénients est en ta faveur selon moi, à condition d'y aller doucement mais sûrement ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Mars 2014 19:05 
Hors-ligne
nouveau membre
nouveau membre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Fév 2014 19:46
Messages: 4
Je vois que personne ne parle plus de ce sujet depuis longtemps , mais étant nouvelle , je navigue un peu sur le forum et découvre ce thème.
Je suis très sportive et cet été j'ai décroché 2 médailles au championnat du monde vétéran de course d'orientation. donc , vous devinez que je m'entrainais beaucoup, au moins 5 fois par semaine,principalement de la course longue ou des fractionnés.En rentrant des championnats, je me suis octroyé un repos bien mérité (donc plus d'entrainement) et comme par hasard, c'est à ce moment que la bactérie en a profité pour se répandre: grosse fatigue, déprime, envie de rien. et là je découvre que je suis en phase 2 et que les antibio pris l'an passé après un érythème migrant, n'auraient pas suffi! mais alors, je me pose la question: pourquoi j'ai pu m'entrainer comme, ça et ne pas avoir de symptômes pendant un an , à part des courbatures musculaires insistantes dans les jambes. Je pense que les bactéries affaiblies tout de même par l'antibio, se sont cachées et l'apport continuel d'un taux élevé d'oxygène n'a pas rendu le milieu propice à leur propagation. Depuis septembre, j'ai passé plusieurs mois , à faire zéro sport, à part marcher pour mon travail, avec en prime les fameuses douleurs articulaires dans les genoux.
mais à force de lecture, d'apprentissage et de traitement médical, j'ai compris qu'il fallait que je me force et que je devais refaire du sport.
Je peux vous assurer que certains jours, j'ai du vraiment me "botter" les fesses pour me bouger, mais à chaque fois , je ressentais les bienfaits physiques et psychologiques. j'ai fait très attention à bien me reposer, et j'ai vu les progrès très rapidement. j'ai fait du vélo (30' à 1h), du vélo elliptique (20') et même un peu de course (20' au début , puis 30 et même plus quand je n'avais pas trop mal aux genoux)
pour moi, c'était vital et je suis sure que j'ai eu raison. Je vais bien mieux en ce moment et j'accentue même un peu mon activité sportive, je me suis même permise de refaire une compétition. je sais que chaque cas est particulier et que certains sont atteints plus gravement et depuis plus longtemps que moi , mais je suis vraiment convaincue que pour ceux qui le peuvent , l'activité sportive (or natation) est salutaire.

_________________
Il vaut mieux mieux marcher dans la bonne direction que de courir dans la mauvaise...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller vers la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.