Forum Lyme Francophone

Media-tiques, portail francophone d'informations sur les maladies vectorielles à tiques • France Lyme
Nous sommes le 22 Sep 2018 08:34

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: douleur chez l'enfant
MessagePublié: 05 Fév 2006 18:29 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
http://documentation.ap-hop-paris.fr/Douleur/enf5.htm

BERNASCONI (C.)
L'enfant et les antalgiques, in : IMPACT MEDECIN, 1996/09/20, n° 334, XX-XXIII.
Les difficultés de la prise en charge antalgique chez l'enfant ne sont pas uniquement liées à la pauvreté de l'arsenal thérapeutique. A partir de la classification des antalgiques selon l'OMS, l'auteur présente les médicaments et leur posologie selon que les douleurs sont légères à modérées, modérées à sévères ou très intenses.

Il faudrait le récupérer.


Modifié en dernier par cathcath4 le 05 Fév 2006 18:32, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 18:31 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
http://documentation.ap-hop-paris.fr/Douleur/enf5.htm

DUBRAY (C.)
Utilisation des antalgiques de palier II chez l'enfant, in : DOULEUR ET ANALGESIE, 1998, vol. XI, n° 4, 185-188. réf. bibl.
Jusqu'à une date récente, aucun antalgique de palier II ne pouvait être prescrit en France chez l'enfant de moins de 15 ans, si l'on voulait respecter les conditions d'Autorisation de Mise sur le Marché. Pour certains de ces antalgiques tels que le dextropropoxyphène ou le tramadol, on dispose aujourd'hui de trop peu de recul clinique et d'un manque d'études réalisées chez l'enfant avec une méthodologie rigoureuse, pour en recommander l'usage pédiatrique. Ce n'est pas le cas de la codéine, qui est assez largement prescrite en pédiatrie dans de nombreux pays, notamment les pays anglo-saxons, à des posologies de 0,5 à 1mg/kg toutes les 4 à 6 heures, si nécessaire et ceci à partir de l'âge de 30 mois. Actuellement les médecins attendent avec impatience la mise à disposition de formes galéniques de codéine adaptées à un usage pédiatrique. La nalbuphine, qui peut être prescrite à partir de l'âge de 18 mois, occupe une place particulière, dans la mesure où elle est utilisable par voie parentérale, en principe réservée à un usage hospitalier. (R.A.)


Modifié en dernier par cathcath4 le 05 Fév 2006 18:32, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 18:31 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
http://documentation.ap-hop-paris.fr/Douleur/enf5.htm

ANNEQUIN (Daniel)
HAMON (Richard), réal.
Utilisation de la morphine chez l'enfant, Paris : Association SPARADRAP, 1998, 1 vidéocassette VHS SECAM, 29 min.
Il est désormais établi que l'administration d'opiacés à un enfant douloureux n'induit aucune toxicomanie, ni immédiate, ni future. Ce film démystifie, sans banaliser, la nécessité d'utiliser la morphine et ses dérivés chez l'enfant et même le nouveau-né, pour le soulager efficacement. Il comprend de nombreux témoignages de parents et d'enfants. L'utilisation de la morphine est décrite dans la cadre de pathologies dites «bénignes» comme l'amygdalectomie, et chez les tout-petits. Une partie plus pratique présente les différentes techniques d'administration : analgésie contrôlée par le patient (PCA), perfusion continue chez le nouveau-né, voie orale. Enfin, le film décrit les différentes modalités de surveillance. (Extrait du R.A.).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 18:35 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
http://documentation.ap-hop-paris.fr/Douleur/enf5.htm
POULAIN (Philippe)
Antalgiques du deuxième niveau de l'OMS : Quels sont les besoins chez l'enfant ?, in : Prise en charge de la douleur chez l'enfant, Issy-les-Moulineaux, 11 février 1999, Issy-les-Moulineaux : Atlanta, 1999/01/04, 3p.
L'auteur, médecin au Centre de Diagnostic et de Traitement de la Douleur de l'Adulte et de l'Enfant à l'Institut Gustave Roussy, propose en précisant les indications, la posologie d'antalgique de niveau II dans la prise en charge de la douleur de l'enfant. Il conclut à propos de la codéine que la commission d'AMMM a estimé qu'elle pouvait être utilisée sans risque chez l'enfant à partir d'un an à une dose de 3 mg/kg, répartie en 4 prises. Elle rejoint la dihydrocodéine retard. Par contre, le dextropropoxyphène et le tramadol n'ont pas des données suffisantes pour permettre leur utilisation sur le marché pour l'enfant. En ce qui concerne la nalbuphine, la commission a incité le laboratoire à fournir des études et des données pour élargir son indication en deçà de 18 mois. (Extrait du texte).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 18:39 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
Dr GAUVAIN PIQUARD (Annie)

Est le premier médecin a avoir écrit en france pour interpeller pour soulager la douleur de l'enfant, notre pays avait 20 ans de retard!!!!!!!!!!!

GAUVAIN-PIQUARD (Annie) / MEIGNIER (Michel)
La douleur de l'enfant, Paris : Calmann-Lévy, 1993, 265p, ann.
Deux médecins, une psychiatre et un anesthésiste, racontent ici ce qui reste un scandale ignoré de notre monde occidental : le déni de la douleur de l'être. Ils affirment qu'on peut soulager beaucoup de douleurs, même chez le nouveau-né, et essaient de comprendre pourquoi on ne le fait pas. C'est un appel qu'ils lancent aux parents et aux soignants.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 18:49 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
centre anti-douleur pédiatrique de Paris

http://www.aphp.fr/index.php?module=off ... rvice=0028

site anti-douleur recommandé par Trousseau

http://www.pediadol.org/rubrique.php3?id_rubrique=110

On peut telecharger les documents médicaux des groupes de travail.


Modifié en dernier par cathcath4 le 05 Fév 2006 18:54, modifié 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 19:29 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Oct 2005 19:15
Messages: 6207
Localisation: melleroy 45
Cath,

Félicitation pour ton boulot!!!

bises

christine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 20:23 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
non je n'ai pas testé le service malheureusement, parce que les enfants bloquent de voir de nouveaux médecins il y a un ras le bol total ici (malgré l'humour et les rires).

Les enfants ont atteint un seuil de douleur qui crèe une habitude et c'est le cercle vicieux, on s'habitue à la douleur et comme il faut en plus gérer des médecins (internes) totalement irresponsables comment voulez-vous que la médecine tienne encore une place à leurs yeux.

G avait testé le paracétamol codéiné le temps nécessaire pour savoir si efficacité puis étaient passés à topalgic (mais cela shoot! et n'atténue que peut la douleur dans ce cas que nous avons eu)

Il faut aussi tenir compte du fait que la bactérie envoie un message de douleur au cerveau alors qu'il n'y en n'a pas.
Comment déterminer si c'est un faux message ou un vrai??
Comment soulager vraiment??? Des douleurs intolérables.

Chez nous on s'est gavés, et rien n'y a fait!Mais je ne m'avoue pas vaincue pour la douleur surtout chez l'enfant il nous faut des pros.

Sandrine si tu prends RDV j'y vais aussi avec une des filles si tu veux vaut mieux que plusieurs malades de lyme y aillent qu'un seul, l'effet groupe çà marche en médecine. :idea:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 20:39 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Août 2005 18:29
Messages: 124
Localisation: Auvergne
Je suis curieuse d'avoir les délais de RDV?????

j'ai fais le test avec une cop qui a un neurolyme, on s'est partagé le carnet d'adresses et çà a marché on a réussi à sensibiliser (sans toujours dire que l'on se connaissait).
Depuis ce sont les adresses que je donne aux autres lymés qui en ont besoin. Cela nous a pris du temps mais on est restées plausibles et efficaces. :idea:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message:
MessagePublié: 05 Fév 2006 21:26 
Hors-ligne
membre actif
membre actif
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 27 Nov 2005 13:06
Messages: 283
Localisation: Landes
Peut être une bonne lecture...


Apprivoiser la douleur

CALVINO Bernard (sous la dir. de)
Le Pommier , 2004, 185 p.
CALVINO Bernard/ Introduction. Qu'est-ce que la douleur ?
1. Reconnaître et traiter la douleur
LEVRAUX Sylvie et al./ La prise en compte des différentes dimensions de la douleur
HAMZA Jamil/ Le foetus et le nouveau-né ressentent-ils de la douleur ?
COMBE Jean-Charles/ Comment reconnaître la douleur chez l'enfant polyhandicapé ?
WINCKLER Martin/ La première arme contre la douleur
2. Eclairer la douleur
KERHOAS-PACREAU Caroline/ Philosophie et douleur
DINECHIN Olivier de/ La douleur au regard de la tradition judéo-chrétienne
MONTANDON Alain/ Littérature et douleur
3. Les droits du malade face à la douleur
MONIN Sylvaine/ L'accompagnement quotidien des patients douloureux par le personnel infirmier
CALVINO Bernard/ Evolution de la prise en charge de la doleur
CALVINO Bernard/ Conclusion générale



Debbie Shapiro a écrit des ouvrages intéressants sur le sujet de la douleur...mais ils paraîtront à certains plus "ésotérique" :wink:

Bon courage à tous

Caro


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Les heures sont au format UTC + 2 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Recherche de:
Aller à:  


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com

 

 

Mentions légales | Media-tiques | France Lyme | Facebook | Twitter | RSS Contact

 

Application iPhone-iPod TouchApplication iPad

 

 

France Lyme France Lyme, Association de Lutte contre les Maladies Vectorielles à Tiques. BP 10049 / Arcueil, 94114 La Poste ARCUEIL PDC
SIREN : 509 637 500 • SIRET du siège : 509 637 500 00018 • NAF : 94-99 Z

 

Association reconnue d'intérêt général.